Ads 1

FONDS COMMUNS DETENUS PAR LA SDE : LES SALARIÉS DE SEN’EAU MENACENT DE DESCENDRE SUR LE TERRAIN

0 11 137

Le secrétaire général des travailleurs du Syndicat Unique des Travailleurs des Eaux du Sénégal (SUTES), Monsieur Babou Ngom, dans un entretien qu’il nous a accordé, s’est prononcé sur la situation des travailleurs de la Sen’eau. Même sji mes responsables font des efforts en cette année difficile, il soutient qu’il reste d’autres questions à solutionner. Sur le paiement de leurs fonds communs de placement chiffrés à plus de trois milliards de francs CFA et détenus jusqu’à présent par la direction de la SDE, il interpelle l’Etat et menace de passer à une vitesse supérieure.

Les travailleurs de la Sen’eau, après plus d’une année de service, se sont un peu réjouis de quelques avancées dans le cadre professionnel. Cependant, ils attendent encore plus de la part des responsables, si on se réfère aux propos du secrétaire général Monsieur Babou Ngom qui na pas hésité à insister sur leurs fonds communs de placement détenus jusqu’à présent par la direction de la SDE. Une situation qu’il regrette et appelle l’Etat à intervenir avant que cela ne soit trop tard.
“Nous sommes des travailleurs de la Sen’eau. Ce qui se passe c’est que notre fonds commun de placement qui se chiffre à plus de trois milliards de francs CFA est détenu jusqu’à présent par la direction de la SDE. Et comme c’est pour les travailleurs, il est normal de leur donner leur argent. On a travaillé depuis 23 ans, alors comme on est plus ensemble, on leur demande solennellement de nous remettre notre argent. Nous avons fait toutes les démarches possibles pour recevoir cette somme qui nous appartient. Nous sommes dans notre rôle et s’ils ne règlent pas ce problème cela risque d’avoir d’autres tournures inattendues. Nous sommes prêts à tout. Alors, qu’ils nous remettent notre argent. Les autorités sont ainsi interpellées”, a-t-il assuré.

Ces travailleurs comptent combattre cela par le port de brassards rouges sur l’étendue du territoire national et par un grand rassemblement devant la direction générale de SEN’EAU pour entrer dans leur fonds.

Sur la question des difficultés liées à la pandémie, il remercie les travailleurs pour leur professionnalisme et le respect des mesures pour mener à bien le travail. Monsieur Ngom, en bon leader, se porte volontaire pour recevoir le premier vaccin au niveau de la Sen’eau pour montrer la voix et convaincre les plus sceptiques.
PMF

Laisser un commentaire