Ads 1

VOLS ET ARNAQUES RÉPÉTITIFS : L’ARNAQUEUR « MALAMINE SOUANÉ » ACTUELLEMENT RECHERCHÉ

0 941

Prudence si vous croisez un Sénégalais du nom de « Malamine Souané » dans les prochains jours, il fait partie de l’un des plus grands arnaqueurs du moment.

Cet homme qui se réclame de la famille d’un richissime sénégalais s’est volatilisé avec beaucoup de milliers d’euros indûment soutirés à d’honnêtes compatriotes.
Sa stratégie mise en marche consiste à faire croire aux jeunes sans papiers du Benelux qu’il peut les aider dans ce sens. Il leur exige le versement d’une partie du montant convenu avant de s’enfuir ou bien et se faisant hébergé par des Sénégalais avant de voler leurs matériels et argents.

Trompant les gens avec son coran en main et son visage innocent mais aussi d’un air serieux le sieur « SOUANÉ » a emporté beaucoup d’argent des Sénégalais vivant à l’étranger.

Dans beaucoup de pays comme la France, la Belgique ou encore l’Allemagne et la Hollande, il a fait beaucoup de victimes.

Ce qui a poussé les responsables des Sénégalais vivant au Benelux à porter plainte pour son arrestation immédiate.

Autres astuces de « SOUANÉ », se faire passer pour un vendeur de voitures, de carreaux et même de maisons pour soutirer de l’argent aux gens.

Des faits sur lesquels beaucoup de personnes ont témoigné à travers des messages audios largement partagés sur les réseaux sociaux. Actuellement il est recherché partout.

« Nous devons faire cesser ses activités délictueux qui ne font que porter préjudice à tous les honnêtes Sénégalais vivant en Europe », a soutenu Monsieur Lamine DIOP, un des responsables des Sénégalais vivant à Bruxelles.

La même source indique que SOUANÉ aurait des complices qui seraient basés à Dakar. Il s’agirait de Talibé DIALLO, Hamoro KANTÉ, Awa KANTÉ, Abdoulaye KANTÉ qui repond sur le numéro de Lamine SANÉ, et Mamadou cellou SOW. Les preuves des envois sont disponibles. Ces personnes citées sont, selon les témoignages des Sénégalais vivants en Europe, les complices qui sont chargées de récupérer l’argent à Dakar et de divertir les futurs mécontents.

Laisser un commentaire