Ads 1

VIDÉO – CHEIKH GUEYE MAIRE DE DIEUPPEUL: S’IL Y A UNE AMITIÉ ENTRE SONKO ET CHEIKH ISSA SALL, IL EST REGRETTABLE DE CONSTATER LA POSTURE DE CE DERNIER.

0 594

L’émission « Jokko » de Leral TV a recu le Maire de Dieuppeul, Cheikh Guèye, proche de Khalifa Ababacar Sall. Il considère que la convocation faite au juge Teliko n’est pas nouvelle dans l’espace public. Ce que le juge a dit, a été la position du Conseil de la Cedeao et de la Cour d’Appel. L’édile de Dieuppeul, rappelant d’éminents juges dont Kéba Mbaye et d’autres, estime qu’il y a un malaise dans la justice qui devrait être redorée. D’après le Maire, ce qui se passe, doit servir de cas d’école pour les jeunes étudiants en droit. Teliko, dit-il, a fait cette déclaration pour le compte de la société.

Le Maire de Dieupeul-Derklé, Cheikh Guèye, a exposé la volonté des proches de Khalifa Sall de soutenir le Juge Téliko de n’importe où, il serait. Le souteneur de Khalifa Sall reste d’avis que le déguerpissement des 79 familles de victimes de Terme Sud ne devrait être fait de la sorte. ll s’agit, regrette-t-il, d’une aberration, alors que beaucoup d’autres fonctionnaires, attributaires de logements de fonction restent dans leurs maisons sans tambours ni trompette.

D’après Cheikh Guèye, la politique n’est pas une affaire de tiraillement. S’il y a une amitié entre Sonko et Cheikh Issa Sall, il est regrettable de constater la posture de ce dernier. « Le Sénégal a beaucoup plus besoin de paix et de stabilité », retient-il.

Sur l’affaire Dembérou Sow, le Maire de Dieupeul a trouvé que cette déclaration du député est regrettable dans un Sénégal, devant être uni. N’empêche, il attend des sanctions pour démotiver les autres souteneurs, alors que d’autres Sénégalais, moins prolixes ayant un discours plus soft, se voient traîner devant les juridictions.

Et, il a apprécié la relance de l’économie, mais, avertit sur la nécessité de la croissance à deux chiffres qui ne devrait pas être décrétée. Cette croissance, relève-t-il, doit être bien réfléchie et formulée pour la faire sentir aux populations sénégalaises.

Se référant à Birima Meissa Penda Dior, il précise que Khalifa a sa façon de faire la politique. De partout où, il doit être, il y a ses proches et autres qui le mènent. Le jour où, il sentira la nécessité de parler, il le fera. Cheikh Guèye, ne se fait pas de fixation sur les élections locales. Mais, il précise que le calendrier électoral doit être respecté. Très prudent, le Maire de Dieupeul refuse de faire des projections sur sa conquête de la Mairie de la ville de Dakar.

Revenant sur l’éventualité de la présentation à un 3e mandat de Macky Sall, indique que ce dernier, va regretter le fait d’avoir cette posture. Lui-même, l’avait dit clairement, qu’il ne se présentera pas à une autre élection présidentielle.

leral.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.