Ads 1

VIDÉO – BRADAGE DU FONCIER DE L’AÉROPORT: LES JEUNES LÉBOUS DE OUAKAM EXIGENT LE LIMOGEAGE DU MINISTRE ABDOULAYE DIOUF SARR

0 665

Le maire de Yoff est décidément sur toutes les lèvres de ses frères lébous. Et c’est la question foncière qui est encore remise au goût du jour par la population de Ouakam après la sortie musclée des jeunes de Yoff. Toutes ces deux communautés réclament leurs terres, celles de l’aéroport LSS.

En conférence de presse ce dimanche, les jeunes ouakamois exigent tout simplement la démission de Abdoulaye D. Sarr pour n’avoir pas apporté une réponse exacte sur les 452 ha réquisitionnés par l’État du Sénégal sous Senghor pour l’aménagement d’un aéroport international.
 »Nous réclamons la démission de Diouf Sarr »,  »Diouf Sarr persona non grata à Ouakam »,  »nous demandons l’extension de Ouakam sur le site de l’aéroport »,  »nous réclamons nos terres sur l’aéroport ». Tels sont les slogans hostiles au régime qui étaient affichés sur des pancartes, comme pour alerter sur les chaudes actions qui seront mises en branle afin d’entrer en possession de leur patrimoine foncier. Il a nous a déclaré la guerre après ses propos de va t en guerre que Diouf Sarr a tenus dans une récente manifestation publique » a ruminé Ngala Samb coordonnateur du mouvement des jeunes.

Suivi en cela par Babacar Diagne, conseiller municipal et futur « Ndeyou Jambour de Ouakam,  »c’est la déclaration de Diouf Sarr qui nous a mis hors de nous. Il a menti sur toute le ligne en disant que Yoff, Ngor et Ouakam n’ont aucun loppin de terre. Il n’est pas un bon citoyen et il fera tout pour semer la zizanie. Il a trahi notre communauté. C’est un traitre. C’est indigne d’un lébou et est-ce ce qu’il est même leboue ? », se demande Diagne.

Daouda Diop, président collectif des jeunes embouché la même trompette.  »L’alerte a assez duré. On doit passer à la vitesse supérieure, aux choses sérieuses. L’implication. Ablaye Makhtar Diop est malvenue. Il faut qu’il sache raison gardée. Mais Diouf Sarr est dans des errements béants et béats. Nous ne sommes pas prêts de recevoir ses conseils, sinon en tant qu’ancien responsable de Ageroute, il aurait tout fait pour Ouakam. mais même pas un stade. Il n’est pas digne d’un leboue. Rendez-vous est donné prochainement sur le site de l’aéroport pour nous accaparer de nos biens ». Alpha Ndao, président e la commission domaniale de terminer par ses propos :  » Au président Macky Sall, qu’il sache que Diouf Sarr est un habitué des faits. Il n’a jamais rien fait pour ngor et Ouakam. Pour cette raison, s’il pose les pieds à Ouakam, il saura qu’il ne représente rien dans la collectivité leboue. Do dara’.

Retrouvez l’intégralité des déclarations des jeunes de Ouakam sur la vidéo ci-dessous.

Laisser un commentaire