Ads 1

USURPATION OU HOMONYMIE : ZONES D’OMBRE AUTOUR DU SUPPOSÉ Pr AUX USA, KHADIMOU RASSOUL THIAM

0 22

Très en vue dernièrement sur les plateaux de télévision, Khadimou Rassoul Thiam qui se présente comme un éminent professeur, en serait-il vraiment un ? La question mérité d’être posée puis qu’un autre Docteur Khadimou Rassoul Thiam se fend d’un communiqué pour dénoncer une « Usurpation » ou une « homonymie » qui porte à confusion. Il se présente comme docteur en linguistique française de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, enseignant chercheur à l’université Gaston Berger de Saint-Louis et présentement chef de la section de français de cette institution.

Le docteur en linguistique française de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar sent le besoin de clarifier parce que dit-il, le profil professionnel et scientifique de l’autre Khadimou Rassoul Thiam présente des zones d’ombre.

Khadimou Rassoul Thiam se présente comme un ingénieur en statistique enseignant en France, tantôt comme « un éminent professeur de mathématiques aux îles d’Amérique », tantôt comme un « professeur émérite », tantôt comme un « docteur », sur les différents moteurs de recherches aucune trace, dans le monde scientifique et universitaire, aucun rattachement institutionnel et professionnel, aucune publication scientifique (article ou ouvrage), aucune activité scientifique (colloque, séminaire, journées scientifiques, conférence…).

Il est assez curieux de constater qu’on ne retrouve aucune information professionnelle et scientifique sur quelqu’un qui prétend dans une émission très suivie être désigné par ses pairs mathématiciens Américains comme « le meilleur spécialiste en algèbre aux Etats-Unis et dans le monde » et être auteur de plusieurs articles, rapports, livres etc ».

En plus « tous les collègues universitaires enseignants chercheurs en mathématiques de Saint-Louis à Dakar en passant par Bambey, y compris des collègues qui enseignent aux USA, ne connaissent pas un Khadimou Rassoul Thiam professeur de mathématiques dans une quelconque institution universitaire » poursuit le communiqué.

Last but not least ; il dit être le président d’un parti politique dénommé « Alliance sénégalaise pour une république émergente et citoyenne ». Or, aucun parti politique au Sénégal ne porte ce nom. Il se présente comme l’auteur d’un ouvrage intitulé « La situation du Sénégal : espoir ou désillusion ». Aucune trace…

Laisser un commentaire