Ads 1

URGENT/GUINÉE: MOUHAMED DIANÉ, LE MINISTRE DE LA DÉFENSE AURAIT SUCCOMBÉ DE SES BLESSURES DE CE MATIN

0 517

La Guinée vient d’enregistrer son premier mort officiel du putsch de ce dimanche 5  Septembre 2021. A en croire des sources guinéennes, consultées par Kéwoulo, “le ministre des Forces armées, et vice Premier ministre de Alpha Condé, est mort il y’a quelques minutes.

Annoncé comme faisant partie des dignitaires du régime arrêtés avec son homologue, Albert Damantang Camara, de l’intérieur, Mouhamed Diané était pris en charge par les médecins qui ont tenté de le soigner des blessures qu’il a eues ce matin. “Mais, nous n’avons pas pu le sauver“, a fait savoir une source médicale guinéenne.

Considéré comme un proche de Alpha Condé, c’est ce ministre qui avait voulu et a ordonné l’éloignement du Lt Colonel Mamady Doumbouya de la capitale, Conakry, pour rejoindre la base de ses forces spéciales, Forécariah, 696 kilomètres de Conakry. Et celui qui est devenu l’homme fort de Conakry avait refusé de se plier à cette injonction.

Informé de cette décision du ministre des forces Armées de l’éloigner des affaires et soupçonnant sa future mise aux arrêts -puisque de nombreuses sources au sein de l’armée guinéenne disent qu’il n’avait pas encore été arrêté- Mamady Doumbouya a pis les devants en commettant son coup d’Etat ce matin avec les 650 éléments qui constituent ses Unités spéciales.

En renversant Alpha Condé, les putschistes ont mis aux arrêts les deux ministres comme le président de la République.

Laisser un commentaire