Ads 1

TIVAOUANE : LA FONDATION MAME FAWADE WÉLÉ REND HOMMAGE À LA MÈRE DE CHEIKH SEYDI HADJI MALICK SY

0 68

La journée internationale Mame Fawade WELÉa été célébrée, ce dimanche 06 novembre 2022 à Tivaouane. Une occasion saisie par le fondateur du Miroir de l’Islam, Cheikh Oumar Kane pour revenir sur l’hommage rendu à la mère de Cheikh Seydi Hadji Malick Sy par la fondation Mame Fawade WELE.

« Aujourd’hui nous sommes ici à Tivaouane pour la journée dédiée à Mame Fawade Wélé. La fondation Mame Fawade Wélé avec à sa tête mon épouse Oumoul Khairy Sy. Aujourd’hui est une grande journée d’hommage à la mère de Cheikh Seydi Hadji Malick Sy. Quand on parle de Tivaouane tous les esprits vont directement à Cheikh Seydi Hadji Malick Sy. Cette aura, il l’a obtenu en partie grâce à sa mère Mame Fawade Wélé qui s’est beaucoup investie dans l’islam. Cette fondation Mame Fawade Wélé a été crée par Sokhna Assiatou Sy, fille de Serigne Mansour Sy. Elle oeuvre dans le volet développement, de l’islam entre autres. Elle compte 15.000 membres dans le Sénégal et est présente dans plusieurs du monde » a déclaré Cheikh Oumar Kane fondateur Miroir de l’islam.

« Mame Fatoumata Wade Wélé plus connu sous le nom de Mame Fawade Wélé est la mère de Cheikh Seydi Hadji Malick Sy. Elle est née à Gaya. Elle a eu deux maris avant de rencontrer le père du Mame Cheikh Seydi Hadji Malick Sy avec lesquels elle eut un enfant pour chacun d’entre eux. Ses deux enfants sont Sokhna Fanta Niang dont le père s’appelait El Hadji Babacar Niang et Abdou Boly Fall fils de Sira Makhtar Fall qui sont des demi frères de Seydi Hadji Malick Sy » poursuit Cheikh Oumar Kane.

Selon lui, Mame Fawade Wélé se signalait par sa sainteté et sa sollicitude envers les Talibés de la contrée à qui elle assurait le manger et la propreté des habits. Pour eux, elle était une véritable « Ndeyi daara » (parent d’élève). La tradition rapporte qu’elle vivait jusqu’à l’arrivée d’Elhadj Omar Foutiyou Tall (RTA) dans le village, au service elle se mît jusqu’à son départ et à qui elle remît de nombreux présents notamment une pagne tissée. Elle put bénéficier des bénédictions du Saint Homme, maître de son frère Alfâhim Mayoro WELE. D’ailleurs, d’Elhadj Omar Foutiyou Tall (RTA) avait vu venir la naissance de Cheikh Seydi Hadj Malick Sy à travers une lumière de Orefonde à Ngor.

Laisser un commentaire