Ads 1

« PROTOCOLE DE L’ELYSEE » DE TAS : LES CER/APR DÉSAPPROUVENT LES MALHONNÊTES FALSIFICATIONS DE L’AUTEUR

0 67

Les autorités judiciaires du Sénégal sont interpellées pour mettre fin à cette tendance à déballer à tout va de certains déchus, frustrés, aigris et à la quête de notoriété. C’est du moins, le sentiment des Comités d’Entreprises Républicains (CER/APR).

La colère des CER/APR est provoquée par la sortie récente du livre de l’ancien ministre et non moins fondateur du parti : «La République des valeurs », Thierno Alassane Sall. « Le protocole de l’Elysée », dont il s’agit, porte des accusations graves à l’encontre de personnalités étatiques, selon les camarades du Dr Babacar Toumbou. Ces charges contre les institutions de la République sont jugées inacceptables et sans fondement par les CER/APR. Bien plus, ces écrits sont qualifiés de « falsifications malhonnêtes » d’informations, auxquelles il a eu accès, quand il était aux affaires, notamment au ministère de l’Energie.

A en croire les CER/APR l’entreprise de TAS est de salir le Président de la République, ses ex collègues et des directeurs généraux. Et pourtant, enchainent-ils, ce même Thierno Alassane Sall, soutenait que les contrats pétroliers et gaziers étaient très bien négociés et ne souffraient d’aucune ambiguïté encore moins de malversation, lorsqu’il avait en charge le département de l’Energie. Ces révélations, ajoute le communiqué, sont « inadmissibles, ignobles, bas et pardessus tout contraire à l’élégance républicaine, pour un aspirant à la charge de L’Etat ». Pour les Comités d’entreprises républicaines, c’est un précédent dangereux pour la stabilité de l’État, et la porte ouverte à l’anarchie totale. S’agissant du titre du livre la coordination nationale signataire des CER/APR, estime que c’est une insulte à la dignité de notre République et de tous les Sénégalais.

Comme réponse à l’intitulé de son ouvrage, les CER/APR lui opposent que l’époque de la traite négrière et de la colonisation est révolue.

Pour finir, les Apéristes manifestent leur solidarité et leur soutien au gouvernement du Sénégal contre les détracteurs et les ennemis de la République.

Laisser un commentaire