Ads 1

PRÉSIDENTIELLE DU 24 FÉVRIER : MADICKÉ « VOLE LA VEDETTE » À MACKY LORS DE SON MEETING D’OUVERTURE À MBACKÉ ! (VIDÉO)

0 54

meeting de madické niang à mbackéMe Madické Niang, candidat de la coalition « Madické Président », a débuté sa campagne électorale en présidant un meeting au boulevard Ndoyène de Mbacké. Occasion pour mettre l’accent sur son programme de redressement institutionnel, en premier lieu les Assises de la justice au Sénégal.

Me Madické Niang, le candidat de la coalition « Madické 2019 » a démarré sa campagne pour la présidentielle de 2019 hier, dimanche 3 février, dans le département de Mbacké où il a tenu un grand meeting. Il a été accueilli par une foule immense. Les militants, hommes, femmes et enfants, vêtus de tee-shirts à l’effigie de leur leader brandissaient des pancartes.

Emu par cette marée humaine qu’il a trouvée sur les lieux, Me Madické Niang lancera : « Ce que j’ai trouvé ici me rassure beaucoup. Je peux même arrêter de battre campagne aujourd’hui. Cela montre que je ne suis pas l’égal de Macky Sall ». Fustigeant la gestion du Président sortant, Macky Sall, ces 7 dernières années, il soutient : « Il avait parlé d’une gestion sobre et vertueuse mais on a constaté que c’est une gestion qui ne fait que favoriser l’intérêt personnel. Tous les jours, l’intérêt général est piétiné. On ne renommait plus les valeurs. C’est un Sénégal sur lequel tout le monde s’interroge. La démocratie est en recul grave Les Sénégalais souffrent dans leur chair parce que les jeunes n’ont pas de travail et les femmes se battent pour survivre. On est dans un monde sans lendemain avec Macky Sall. C’est pourquoi mon projet de société s’appelle Jamm ak Xeweul ».

Auparavant, la caravane de la coalition Madické 2019 s’est rendue à Porokhane puis à Touba chez le Khalife général des mourides Serigne Mountakha Bassirou Mbacké pour solliciter des prières. « Je suis très proche des foyers religieux. Et comme je compte m’appuyer sur les hommes et les femmes pour développer le Sénégal, j’ai commencé ma campagne par une grande dame, notamment Mame Diarra Bousso. J’ai pris l’engagement devant son mausolée de servir le Sénégal et surtout de soutenir la femme et la jeunesse sénégalaise. Avec le Khalife, c’est un moment fort. Tout le monde sait que dans tout ce que j’entreprends, je le rencontre pour partager avec lui des moments de prières, me confier à lui et surtout le remercier. Serigne Mountakha , nous avons cheminé ensemble depuis longtemps », a-t-il fini de dire.

 Irama SANÉ

{youtube}2Q24595ENmU{/youtube}

Laisser un commentaire