Ads 1

PARCELLES ASSAINIES : LA DÉCLARATION DE CANDIDATURE DE AMADOU BA À LA MAIRIE DE DAKAR SOULÈVE DES VAGUES

0 9 904

L’ancien ministre de l’Économie et des Finances vient de se jeter dans la bataille…Capitale. Hier, il a déclaré sa candidature à la Mairie de la Ville de Dakar. Une attitude qui ne plaît pas à ses frères de parti et de la mouvance présidentielle et, notamment, au niveau de la Commune des Parcelles Assainies.

À en croire Méissa DIOP, jeune responsable politique de l’Alliance Pour la République (APR) au niveau de cette localité : « C’est avec consternation que nous avons appris cette déclaration de candidature du ministre Amadou BA pour le fauteuil de Maire de Dakar. Nous pensons bien que ce débat est très prématuré. On doit respecter au moins les règles de la bienséance politique, la discipline de parti. Nous sommes dans un parti organisé et dans une coalition bien structurée. Tout se fera en parfaite entente avec tout le monde. Nous sommes contre les décisions unilatérales », s’explique M. DIOP.

Le membre fondateur du Réseau des Artistes Républicains (RAR), d’enchaîner sur l’ancien argentier de l’État : « Tout doit obéir à un consensus. On ne peut pas se lever un petit matin pour brûler les étapes. Aujourd’hui, Amadou BA est son propre chef. Il fait les choses selon son propre entendement. Il n’est pas notre candidat. Peut-être, il le sera avec sa propre liste ».

Et il lance un appel à la jeunesse et interpelle dans le même temps, le Président de la République Macky SALL: « L’arrivée du ministre Amadou BA n’a aucune valeur ajoutée sur le parti présidentiel au niveau de notre Commune. Il n’apporte rien sinon la zizanie. Sa coordination a été des plus piètres. Il n’a fait que gérer de manière népotique en promouvant sa propre famille et ses amis. C’est une catastrophe. Nous, jeunes du parti et de la coalition Bennoo Bokk Yakaar ne ferons jamais de cet homme notre candidat par ce qu’il a failli sur toute la ligne. Qu’il nous respecte, quand même! Ici, il ne dirigera pas notre liste. Le Président de la République doit alors le rappeler à l’ordre sinon… », menace le jeune républicain.

Laisser un commentaire