Ads 1

PAPE DIOUF N’EST PLUS. CORONA, CE VIRUS A EU RAISON DU MEILLEUR DE NOUS

0 20

Le Covid-19 a réellement du mordant. Cette fois ci il s’est trompé de victime. Car on ne tue pas des immortels. Et Pape Diouf est un immortel.

Au Sénégal où le coronavirus s’est déclaré depuis un temps, il est dénombré des cas positifs sans aucun mort. Jusque-là, nous touchions du bois.

Désormais, un mort est enregistré. Un compatriote, pas n’importe lequel est arraché à l’affection des Sénégalais.

 

Que la perte de cet illustre fils est une douleur à la limite insupportable, tellement on a l’impression d’être rongé des os à la tombée de la nouvelle annonçant le vent macabre.

Pape Diouf pour qui le football était plus qu’un jeu, est lui aussi plus qu’un C’est un citoyen du monde né au Sénégal.

De par sa stature et sa posture dans l’univers sportif, l’homme est une légende. A Marseille où il a vécu plus qu’ailleurs, il est fils adopté et adulé qui aura était l’un des présidents de club le plus charismatique. Normal, Parce que ce il fallait être Pape Diouf, homme de couleur pour gérer l’ambiance et les contradictions d’un dirigeant d’un mythique club où le football est une religion.

Sénégalais bon teint, à l’apparence soignée était réputé fort élégant pour sa forte personnalité.

Pape Diouf, tu ne mourras pas. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’à ton sujet, tes confrères journalistes pourront écrire sous tous les angles pour te célébrer, sans être autorisés à te conjuguer au passé.

Il semblerait que les démarches auraient été entreprises pour t’évacuer en France. C’est quand, sous assistance respiratoire, tu rendais l’âme au CRÉATEUR aux ultimes minutes d’un moment de dire merci à DIEU que tu sois élevé au rang de mythe parmi des milliards qui partiront dans l’anonymat. Heureusement que DIEU s’y est opposé. Ce n’est pas par hasard que tu te sois retrouvé confiné à Dakar dans ce contexte où les frontières entre les pays sont fermées ; signe que ta terre natale du Sénégal te réclame. Ici tu n’as pas vécu toujours et tout le temps. Mais tu aimes bien ce pay, cette terre d’hospitalité. Et c’est heureux que tu reviennes pour te reposer pour l’éternité auprès des siens après une vie faite de mission bien accomplie

Stop Coronavirus ! Tu as tué le meilleur de nous. Tu n’iras pas au-delà. Pour la première fois, il y aura 1 sans 2.

Pape Diouf n’est pas mort. Il s’est retiré. Pour laisser d’autres écrire le reste de l’histoire dont il a marqué les pages de gloire.

Respect !
Bacary NDIAYE journaliste chroniqueur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.