Ads 1

MOUHAMMADOU LAMINE DIALLO, TU PERMETS !

0 1 031

C’est avec stupéfaction que j’ai lu ce mardi 22 août 2023 ta sortie malheureuse et maladroite sur le Premier Ministre Amadou BA.

J’ai eu une déception immense en lisant ce texte truffé de médisances et de calomnies envers un Grand Commis de l’Etat.
Mais, comme dit l’adage, « qui se ressemble, s’assemble ».

On connaît tous de nos jours ceux qui ont le culte de l’insolence, de l’impertinence et de l’intempérance en bandoulière, suivez mon regard.

Déshonorable Mamadou Lamine DIALLO, ces derniers temps, on sent un excès d’engagement qui n’était pas le tien auparavant.
Le clash entre l’ancien Président de l’assemblée nationale Moustapha Niasse et toi en est une parfaite illustration.

Pour revenir à ta litanie d’ affabulations mensongères dont le dernier en date a porté sur le foncier, pourquoi nous ramener dans la gestion du PM presque vingt ans en arrière ?

Quel est le but recherché de cette sortie calculée et millimétrée dans cette période charnière où des millions de sénégalais, d’africains portent le PM Amadou BA dans leurs cœurs ?

Dans tes diatribes dignes d’un gladiateur, tu ne produis aucune once de preuves par rapport à tes allégations.
C’est de la pure méchanceté gratuite. Le but est de nuire et de semer le doute et la discorde dans les esprits.
Mais, c’est peine perdue. Amadou BA est un homme propre au sens propre et figuré. C’est pour cela qu’il est dans le coeur des Sénégalais.
Les agissements d’un politicien en perte de vitesse ne peuvent ébranler son combat pour mener le Sénégal à bon port grâce à la poursuite du Plan Sénégal Émergent pour un Sénégal de tous, un Sénégal pour tous.
Des impôts et domaines à la Primature, Amadou BA n’a jamais été épinglé par les corps de contrôle, ni par l’IGE, ni par la Cour des comptes ou bien même par l’OFNAC.

Déshonorable Mamadou Lamine DIALLO, en tant que député tu as la latitude d’adresser des questions au Gouvernement et il répondra à tes sollicitations.
Le foncier n’est pas un champ de jeu, c’est un terrain glissant qu’il faut savoir manier avec tact et finesse.
On ne doit pas en faire un sujet de propagande pour semer la zizanie dans la tête des gens.

Ainsi, le véritable danger ce n’est pas Amadou BA, mais c’est toi et les manipulateurs de ton acabit qui accusent éhontément d’honnêtes citoyens sans fournir aucune preuve!
La politique ne consiste pas à verser dans la démesure et le populisme. C’est plutôt la mesure et l’honnêteté devant l’histoire.

Déshonorable Mamadou Lamine DIALLO, le Premier Ministre Amadou BA n’a pas de temps à consacrer à des querelles de borne fontaine.
Il se donne corps et âme pour accomplir la charge que lui a confiée le Chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Macky SALL.

Déshonorable Mamadou Lamine DIALLO, le Premier Ministre Amadou BA n’a jamais déclaré sa candidature pour les élections présidentielles de 2024. Ce sont les Sénégalais en grande majorité qui la réclament, au regard de ses compétences, sa sobriété, son sens du travail et ses multiples performances dans la conduite des affaires de l’Etat.

En fait, c’est cela qui vous fait peur et vous empêche de dormir jusqu’à nous ramener 20 ans en arrière, alors que l’histoire la plus récente aurait pu te dicter d’éclairer la lanterne des Sénégalais sur le permis de recherche pour or et substances connexes que tu as attribué à la Société International Mining Company (IMC) dans la Région de Tambacounda (permis Madina).

Cette société, basée au moment des faits au 5 rue Victor Hugo avenue Léopold Sédar Senghor (ex Avenue Roume) à Dakar, appartenait à ton épouse qui en était aussi la gérante (cf. décret n°97-797 du 7 août 1997). Le permis a dû être retiré en 2003 après les opérations minières effectuées sans succès par la société Leo Shield Ltd, par l’intermédiaire de la JV Occidental Gold Senegal SARL. À l’époque vous étiez président du Conseil général des mines, et le moins que l’on puisse dire c’est que vous avez bien tenté de servir votre famille.

Non, déshonorable Mamadou Lamine DIALLO, on ne se laissera pas distraire! Nous, notre cap c’est vers le futur avec le PAP 3 qui sera mis sur pied dans les plus brefs délais.

Notre mission: c’est d’augmenter davantage l’emploi de la jeunesse avec le programme Xeyu Ndaw Ñi, réduire les inégalités territoriales, favoriser l’investissement, autonomiser les femmes, former les jeunes ect… la liste est loin d’être exhaustive.

Enfin, cher déshonorable Mamadou Lamine DIALLO, le Premier ministre Amadou BA est un homme d’Etat et non un homme de détails. Les débats de caniveaux, ce n’est pas sa tasse de thé, comme disait l’autre : « Un homme d’État est celui qui pense aux générations futures, et un homme politique est celui qui pense aux prochaines élections».

Ainsi, cette boutade révèle en filigrane la différence qui existe entre vous deux.
A bon entendeur……

Par Soldarou Amadou BA

Laisser un commentaire