Ads 1

MAMADOU GUÈYE DIT « GUÈYE L’ORIGINAL » (GUEUM SA BOPP): « LE CANCER DE LA 13ème LÉGISLATURE EST ENCORE LÀ, PLUS VIVACE … »

0 174

Mamadou Guèye alias « Guèye l’Original » condamne fermement les actes de barbarie qui ont émaillé, ce lundi, l’Assemblée Nationale lors de l’installation de la 14ème Législature. Le Directeur des Structures et Chargé des Élections de la Coalition « Gueum Sa Bopp » est d’avis que les nouveaux parlementaires ont déçu le peuple: « J’ai été sidéré, pour ne pas dire, écoeuré par ces événements survenus au niveau de l’Hémicycle. Tellement ma déception est grande. Nous nous sommes battus corps et âmes pour une Assemblée de Rupture mais, au finish, l’on a comme impression que le cancer de la 13ème Législature s’est aggravé; il est , aujourd’hui, plus vivace. Le peuple sénégalais s’est senti profondément trahi. Pourtant, l’espoir était permis au regard du scénario inédit de l’équilibre parlementaire 83 députés contre 80 avec 2 non-inscrits », réagit-il.

Le responsable local de la Coalition « Gueum Sa Bopp » de Bougane Guèye Dany aux Parcelles Assainies de Dakar, de se désespérer de ces nouveaux élus: « Cette 14ème Législature démarre dangereusement car, les acteurs se voient plus comme des ennemis irréductibles que pour des députés du peuple. On sent nettement la prédominance de l’esprit partisan sur celui républicain. Le « moi » domine au détriment du « nous ». J’ai bien peur que cette présente législature soit la pire de l’histoire politique du Sénégal. Aujourd’hui, l’on note une irresponsabilité notoire de certains acteurs qui n’ont nullement pas le sens de la mesure. L’Inter Coalition Yewwi/ Wallu en est arrivée à cette situation du fait de l’égocentrisme de ses leaders. Chacun se projette, déjà, sur la prochaine Présidentielle de 2024 en oubliant ou feignant d’oublier l’offre politique proposée aux citoyens sénégalais. Cette situation était aussi prévisible car, le modus opérandi utilisé pour créer certaines coalitions est tronqué à l’avance et sans aucune sincérité dans la démarche. Chacun prêche pour sa propre chapelle et oublie la sacralité de toute union (Andou Nawlé).
Nos déshonorables députés ont trahi le peuple avant l’heure. Ils ont ecorné la brillante vitrine de notre démocratie chantée à travers le monde », regrette-t-il, avant de proposer la grande Coalition « Gueum Sa Bopp » comme l’alternative crédible : « Il est clair, net et précis que la véritable alternative crédible au Sénégal demeure et reste la grande Coalition « Gueum Sa Bop » dans sa cohérence, sa constance mais, surtout, sa fidélité dans sa philosophie: »
Croire d’abord en soi ». Dans toute compétition, il faut savoir bien participer même si l’on perd, il faut perdre dignement. C’est ça que l’inter Coalition YAW-Wallu n’a pas du tout compris. Il devait participer à l’élection et perdre dignement car, ils se sont tirés une balle au pied en amont avec une pluralité de candidats qui les affaiblit avant même l’échéance ». Avec 80 députés et 3 candidats, chaque candidat votera pour lui. Donc leur grenier électoral se rétrécit à 77 alors le pouvoir est dans les starting-blocks avec 83 députés ».

Ibrahima NGOM Damel

Laisser un commentaire