Ads 1

MACHINISATION DE L’AGRICULTURE AU SÉNÉGAL: MATAM DERNIÈRE ÉTAPE D’UN MAILLAGE DU TERRITOIRE NATIONAL

0 72

Le Président Macky Sall, conformément à sa vision de faire de l’agriculture le moteur de l’émergence pour la réalisation de la souveraineté alimentaire n’a pas lésiné sur les moyens pour accroître de manière considérable le parc de matériels agricoles.

Depuis bientôt un mois, le ministre de l’agriculture et de l’équipement rural le Pr. Moussa Baldé sillonne les régions agricoles du pays par vocation pour s’assurer de l’effectivité des dispositions pour un bon démarrage de la campagne, mais éventuellement de distribuer du matériel agricole notamment des moissonneuses- batteuses, des tracteurs, des motoculteurs et autres motopompes.

C’est ainsi qu’après la Vallée du fleuve, c’est le tour aux régions de Kolda et de Matam d’accueillir le ministre de l’agriculture venu remettre un lot d’engins agricoles jamais réceptionnés au Sénégal.

A l’étape de Matam, les populations sorties en masse ont salué les efforts déployés par le Président de la République et son gouvernement pour améliorer et alléger les conditions de travail des producteurs agricoles. Le député et maire de Agname ciwol Farba Ngom au nom des populations a dit toute sa satisfaction au ministre de l’agriculture qui est en train de donner corps à la vision du Chef de l’Etat telle que déclinée dans le PSE. En guise de satisfecit, le Pr. Moussa Baldé s’est vu remettre un bélier blanc, symbole d’une adhésion des producteurs à l’initiative de l’Etat. Les chefs religieux ont prié pour un bon hivernage et pour une réussite totale de la mission du ministre à la tête du département stratégique de l’agriculture. A ce rythme, le Sénégal se lance résolument vers une autosuffisance alimentaire. L’augmentation considérable du parc d’engins agricoles contribuera à coup sûr à accroître la production nationale. Aucun segment de l’agriculture n’a été laissé en rade pour permettre à tous les acteurs quel que soit leur domaine d’intervention de jouer pleinement leur partition dans le combat pour l’autosuffisance.

Visiblement, le ministre de l’agriculture est à l’assaut pour booster la production nationale. Et cette dernière étape d’une tournée nationale stratégique, a permis au patron de l’agriculture sénégalaise de faire le point de la mise en place, de cession des semences et des intrants, de magnifier l’engagement solidaire des collaborateurs et des partenaires qui ont appuyé l’état du Sénégal dans le cadre de la lutte contre la COVID 19. De manière générale, le Pr Moussa Baldé a constaté que toutes directions impliquées ont appliqué les directives pour un démarrage effectif de la campagne agricole 2020.

Laisser un commentaire