Ads 1

LES CONSEILS DE DIÉGUI DIOP FALL À OUSMANE SONKO : « S’OPPOSER SANS NUIRE, NI CHERCHER À DÉSTABILISER LE PAYS »

0 718

Erreur de communication ou appel à la haine. Dans tous les cas, la sortie du leader du Pastef et par ailleurs maire de Ziguinchor sur les relations entre Macky Sall et la Casamance n’a pas eu un écho favorable du côté des politiques, opposition comme le pouvoir.

La Directrice de la Promotion des Droits et de la Protection des Enfants (DPDPE), Diegui Diop Fall a réagi à cette sortie polémique.

Elle conseille, ainsi, de s’opposer sans nuire à la stabilité du pays.  

« La militante Saint-Louisienne qui a grandi en Casamance a donné une belle leçon à  l’opposition.

Définissant la Nation comme « un groupe humain assez vaste qui se caractérise par la conscience de son unité et la volonté de vivre en commun. Et les Nations Unies la conçoivent comme une communauté politique établie sur un territoire bien défini et personnifié par une autorité souveraine », fait savoir Dieguy Diop.

Poursuivant, elle relève :  « vu sous ce prisme, n’est-il pas temps d’en faire une charte qui servira de leçon à cette opposition à fortiori M. Sonko. Pis la haine, ce sentiment de faiblesse, aveugle détruit la raison, la digue qui protège les consciences contre toutes formes de dérives ».

De l’avis de la militante de l’Apr à Saint-Louis, « la Casamance ne mérite pas un fils qui ressent cette aversion profonde envers un être humain à fortiori M. le Président de la République. Cette verte Casamance, symbole de la diversité culturelle et ethnique et qui a cette spécificité du son rythmé qui rappelle notre passé historique, ne mérite guère cette violence verbale si acerbe ».

La bienfaitrice nationale des enfants conseille : «Revenons à nos valeurs profondes, simples, humaines mais surtout républicaines afin de gouverner dans la coexistence pacifique et la concorde nationale mais surtout de s’opposer sans nuire ni viser à déstabiliser notre Pays ».

Laisser un commentaire