Ads 1

LÉGISLATIVES 2017: LA FÉDÉRATION DES HANDICAPÉS DE GUÉDIAWAYE DERRIÉRE KHADY BA

0 82

 » Nous sommes une force politique certaine et nous réclamons notre positionnement en bonne place sur la liste nationale de l’ACT »

La fédération des handicapés de Guédiawaye que dirige la coordinatrice de l’ONG allemande Rollis Fur Africa Khady Ba Ly est déjà en campagne électorale dans la perspective des prochaines joutes législatives.

Sous la bannière de l’ACT de l’ex- premier ministre Abdoul Mbaye, cette fédération s’est longtemps investie sur le terrain politique où dans les différents endroits de la banlieue dakaroise dont l’université de Dakar et plusieurs localités du pays, elle a installé plusieurs cellules de militants acquis à sa cause.

Consciente du travail colossal abattu et du poids politique qu’elle représente, la fédération des handicapés de Guédiawaye a ainsi interpellé la direction nationale et en particulier le président Abdoul Mbaye sur la nécessité qu’il y a à prendre en compte leur statut, leur apport et rôle fondamental que ses membres auront à jouer pour la victoire du parti et de leur leader.

Les responsables de la fédération des handicapés dont Pape Diallo (ex responsable de Aj And Jef) ont ainsi le week- end dernier recommandé la nécessité de placer leur leader local la présidente Khady Ba à la 2ème place sur la liste nationale législative de l’ACT. Ils ont ainsi lancé  » Ce n’est que justice et il faut rendre à César ce qui lui revient. Il n y a aucun responsable de l’ACT qui a entrepris un travail de massification comparable aux efforts fournis par Khady Ba qui depuis longtemps oeuvre avec ses propres ressources pour l’élargissement des bases du parti. Nous avons choisi le parti de Abdoul Mbaye, parce que nous partageons avec lui la même philosophie et son projet de société pour combattre les inégalités et les disparités dont sont victimes les franges minoritaires de notre pays, en particulier les handicapés. Nous redisons aussi que nous voulons désormais prendre notre destin en main et ne plus laisser les autres décider à notre place. En satisfaisant notre volonté qui recoupe les intérêts supérieurs du parti, Abdoul Mbaye va entrer davantage dans l’histoire politique du Sénégal où il sera le premier leader à satisfaire agir de la sorte ».

Les responsables et militants de la fédération des handicapés sous obédience de l’ACT ont dit leur ancrage dans le parti d’Abdoul Mbaye en dépit de la pression et des agissements multiples d’autres formations politiques de la majorité présidentielle pour les inviter à rejoindre leurs rangs.

 » La justice ne devrait pas être instrumentalisée pour abattre des adversaires politiques », selon Khady Ba Ly

La présidente de la fédération des handicapés et coordonnatrice de l’ONG Rollis Fur Afrika Khady Ba n’a pas attendu pour réagir de manière vigoureuse face aux multiples interpellations de la justice à l’endroit du leader de l’ACT Abdoul Mbaye et relatives au différend de ce dernier avec son ex- épouse. Khady Mbaye, de surcroit responsable de l’ACT à Sam- notaire a fait remarquer » Cette interpellation de la justice contre Abdoul Mbaye est à inscrire sur la lancée des autres interpellations et agissements de la justice envers d’autres leaders de l’opposition. L’ex- épouse de Abdoul Mbaye a été utilisée pour donner les coudées franches à la justice et la possibilité de poursuivre un leader de l’opposition de grande envergure de la trempe de Abdoul Mbaye. Si Abdoul Mbaye n’avait pas représenté un obstacle pour le régime présidentiel, on ne l’aurait pas inquiété à quelques encablures des élections législatives ».

Khady Ba Ly a aussi affirmé : « Avec ces agissements, on essaie aussi de l’humilier, de le fragiliser, de le déstabiliser comme on fait avec certains autres responsables de l’opposition, mais c’est peine perdue. Les tenants de cette conspiration vont chausser leurs petits souliers. La démocratie requiert l’application de principes et de règles loyales. L’honneur ne recommande point l’utilisation de mesures déloyales et non conventionnelles pour abattre et disqualifier un adversaire politique. Il faut qu’ils sachent que tous les sénégalais épris de justice sont derrière ces cibles du régime en place qui les empêchent de dormir du sommeil du juste ».

El Amine Thioune

Laisser un commentaire