Ads 1

LA CONFÉRENCE DES LEADERS DE LA COALITION DIOMAYE PRÉSIDENT EXIGE LA LIBÉRATION SANS DÉLAI DU CANDIDAT BASSIROU DIOMAYE DIAKHAR FAYE ET CELLE DU PRÉSIDENT OUSMANE SONKO

0 870

Pour la conférence des leaders de la coalition Diomaye Président, « tous les candidats doivent être soumis au principe constitutionnel de l’égalité de traitement. C’est pourquoi, la libération sans délai du candidat Bassirou Diomaye Diakhar FAYE est une exigence populaire et respectueuse de la Constitution ».

Une exigence qu’elle fait savoir dans un communiqué transmis cette nuit à la rédaction de Dakarmedias.

In extenso le communiqué

« Meurtrie par la mort de plusieurs sénégalais à la suite de manifestations pour la réhabilitation du calendrier électoral, la coalition Diomaye Président s’associe à la peine et à la douleur que vivent tous nos compatriotes. Nous présentons nos condoléances attristées au peuple sénégalais.

Dans ce contexte douloureux, le Conseil constitutionnel a rendu, le 15 février 2024, une décision dont la portée et le sens consolident nos acquis démocratiques et raffermissent le Pacte républicain remis en cause par le report illégal du scrutin du 25 février 2024. Entre autres importantes conséquences, elle censure le décret abrogatif du décret de convocation du corps électoral et annule la loi constitutionnelle qui, par la nouvelle formulation de l’article 31 de la Constitution, prolongeait la durée du mandat du Président Macky SALL, alors que celle-ci correspond à une disposition intangible (article 103 alinéa 7 de la Constitution). En outre, le Conseil constitutionnel déclare, dans le considérant 14 de la décision, que «la date de l’élection ne peut être reportée au-delà de la durée du mandat». Par conséquent, l’élection présidentielle doit se tenir impérativement avant l’expiration du mandat du Président de la république (le 2 avril) afin que le peuple sénégalais puisse s’exprimer en toute souveraineté.
La coalition Diomaye Président exige le respect strict de cette échéance indépassable dans la détermination d’une nouvelle date du scrutin.

La Coalition Diomaye Président urge tous les candidats et la société civile à une plus grande transparence du processus électoral. À cet effet, elle prône une vérification accrue du fichier électoral et des mécanismes de surveillance et de supervision du vote.

Par ailleurs, tous les candidats doivent être soumis au principe constitutionnel de l’égalité de traitement. C’est pourquoi, la libération sans délai du candidat Bassirou Diomaye Diakhar FAYE est une exigence populaire et respectueuse de la
Constitution. Elle ouvre par la même occasion la nécessité de libérer urgemment le Président Ousmane Sonko, leader de l’opposition. Tout en se félicitant de la libération des détenus politiques, la coalition Diomaye Président demande que tous les prisonniers politiques encore injustement incarcérés soient immédiatement libérés.

La Coalition Diomaye Président invite toutes les forces vives de la nation à rester vigilantes pour préserver les droits inaliénables du peuple souverain. Elle interpelle la communauté internationale afin d’amener le gouvernement du Sénégal à respecter ses engagements internationaux et à respecter les droits fondamentaux des citoyens à une justice impartiale.

La Coalition Diomaye Président remercie le peuple sénégalais pour sa mobilisation massive. Ultime rempart contre l’arbitraire, la voix du peuple retentira avec force, courage et détermination partout où besoin sera ».

Fait à Dakar, le 17 février 2024
La conférence des leaders de la coalition Diomaye Président

Laisser un commentaire