Ads 1

ICARE CANDIDAT DE BENNO BOKK YAKAAR! (Par Ousmane CISSÉ)

0 108

Une certaine opposition avait pensé que l’Etat était faible. Le point de départ fut un manquement à l’obligation de discrétion professionnelle. Ainsi Icare décida de désobéir à tout ordre et de suivre ses pulsions et son rêve présidentiel. Voulant voler plus haut, sous les effets catalytiques du territorisme et de la violence verbale, les ailes d’Icare fondirent quand il vola trop près du Tout Puissant État. Il chuta et finit à Sebikotane.

Les candidats à la candidature de Benno Bokk Yakaar ont donné Carte blanche au Président Macky SALL et ne jouent pas carte sur table avec lui. C’est un manquement à la parole donnée.

Comme Icare, ils pensent que le PR est f…. et qu’il sera sensible à leurs multiples et variables pressions.

Le Président Macky Sall de loin, dans le temps (depuis 2019) et l’espace (du lieu d’où il se trouve actuellement) les laissent emporter par le plaisir de voler, de s’élancer plus haut et de rêver des lambris de Roume, jusqu’à s’enfermer dans un labyrinthe.

Lorsqu’ils se priveront des plumes du Président Macky Sall, ils verront bien que leurs bras frapperont en vain les airs.

Face à la contrainte de temps et des risques de fissures de la coalition, la seule certitude c’est que le choix ne se fera pas par pression ni par complaisance.

Un mariage de cœur et de raison avec le Président Macky Sall est un mariage heureux, c’est à dire un mariage qui peut supporter n’importe quelle pression intérieure comme extérieure.

Lorsque la fumée, qu’elle soit blanche ou noire, s’échappera pour annoncer le candidat ou la candidate (sacré Moustapha Niass!!), alors qu’il nous revienne à l’esprit que nous avions donné Carte blanche au Président Macky SALL, qui au terme de sa réflexion et ses consultations, entrera directement dans la gloire.

Quelle heureuse coïncidence aussi si l’annonce intervenait la semaine prochaine, temps de l’Assomption, presque 40 jours après la déclaration du 3 juillet 2023, à l’image de l’Ascension, 40 jours après la fête de Pâques.

Dr Ousmane CISSÉ
APR
kébémer

Laisser un commentaire