Ads 1

FARBA NGOM, LE RAT DES DES ENTREPRISES ET ADMINISTRATIONS PUBLIQUES (Par Atoumane NGOM)

0 368

Mais pour qui se prend ce Farba ?

Voici un monsieur sans aucune probité et qui, au lieu de défendre les intérêts des populations dont il est censé être le représentant à l’assemblée nationale, n’a d’occupation que de faire le pied de grue dans les entreprises et administrations publiques à la recherche de marchés et largesses. Et en cas de refus de la part de ceux qui ne mangent pas de ce pain, le gars se transforme en maître chanteur. Sa derniére sortie contre le Directeur Général de la Caisse des Dépôts et Consignations est à classer dans ce registre. Mais c’est peine perdue car si cela a marché ailleurs, ça ne sera pas le cas avec ce digne fils de la Médina qui abat un travail remarquable à tout point de vue.

Qu’il sache que si BBY a redoré son blason à la Médina, c’est grâce à Cheikh Ahmed Tidiane BA qui cette fois a apporté à lui seul un surplus de plus de 4.500 voix par rapport aux élections locales de 2014.

Nous exigeons un respect total et une reconnaissance envers Cheikh BA, homme de bonne famille dont la compétence professionnelle et la moralité sont avérées et appréciées par les populations sénégalaises depuis plus de 30 ans qu’il est à leur service.

Cet homme de valeur mérite plus que quiconque des promotions en ce sens qu’il a réalisé le meilleur score électoral du département de Dakar lors des élections locales du 23 janvier dernier, malgré le contexte que toute personne réfléchie sait pouvoir analyser à sa juste valeur.

En ce sens, Cheikh BA, reste et demeure incontestablement une pièce maîtresse dans le dispositif qui doit mener, à Dakar, la mouvance présidentielles à un succés éclatant aux élections législatives du 31 juillet prochain.

Que Farba Ngom se le tienne pour dit. Nous prendrons toutes nos responsabilités sur tout traitement inapproprié qui sera adressé au leader de la Médina, j’allais dire le « MESSI » de toute la Médina et environs.

Pape Atoumane NGOM , Cheikhiste éternel .

Laisser un commentaire