Ads 1

ESCROQUERIE : 32 SIERRA-LÉONAIS DÉBOURSENT 1000 DOLLARS CHACUN POUR VENIR TRAVAILLER AU SÉNÉGAL ET SE RETROUVENT DANS LA GALÈRE…

0 1 105

Trente-deux (32) Sierra-Léonais dupés en ligne pour des emplois au Sénégal ont été aujourd’hui mercredi 1er septembre 2021 rapatriés du Sénégal par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en Sierra Leone.

Ces Sierra-Léonais auraient été recrutés avec quelques Guinéens par des agents en Sierra Leone et en Guinée, et auraient payé environ 1 000 dollars chacun pour travailler au Sénégal. Les emplois vont de la soudure, la construction, l’agriculture, la sécurité, à l’électricité en payant de 400.000cfa (800$), 300.000cfa (600$) à 250.000cfa (500$) par semaine.

Le mardi 22 juin 2021, l’Ambassade de Sierra Leone au Sénégal, conduite par son excellence, l’ambassadeur Alhaji Brima Elvis Koroma, a rendu leur a rendu visite dans la région de Thiès.

Sept des escrocs en ligne ont été arrêtés et détenus par la police sénégalaise à Thiès.

L’Ambassade a fait appel à l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) pour un éventuel rapatriement des Sierra-Léonais. Leurs cas ont été examinés et profilés en vue de leur rapatriement tandis que l’Ambassade de Sierra Leone a préparé des certificats de voyage d’urgence pour ceux qui n’avaient pas de passeport. 

Abdul Karim Kamara, l’une des victimes, a raconté ses épreuves à l’Ambassadeur lors de la visite de l’ambassade. Il a expliqué qu’il avait été recruté en ligne et qu’on lui avait fait croire que les emplois étaient réels. « Ils ont partagé avec nous un document Excel contenant les différents emplois pour lesquels ils recrutaient, avec les salaires correspondants. Ils ont demandé 1 000 dollars chacun pour le recrutement ». a expliqué Abdul.

Abdul a également expliqué qu’un certain Lamin Kondeh, un Sierra-Léonais, et Abdul Salam Jalloh, un Guinéen, les ont recrutés. 

Les victimes ont déclaré qu’on leur a fait suivre une orientation et qu’elles ont réalisé à la fin qu’il s’agissait d’une arnaque. La police a été informée et plusieurs des escrocs présumés ont été arrêtés. 

Lors d’un des engagements avec les autorités sénégalaises, l’ambassadeur Alhaji Brima Koroma a salué les efforts du commissaire de la police centrale de Thiès, Moussaka Fall, pour son intervention rapide dans l’arrestation des escrocs présumés. 

S’adressant aux rapatriés à l’aéroport international Blaise Diagne, l’ambassadeur Koroma leur a expliqué les dangers de la traite et comment, à plusieurs reprises, des Sierra-Léonais ont été victimes de la traite et abandonnés au Sénégal. Il leur a demandé de toujours vérifier les informations avant d’entreprendre quoi que ce soit. Il a lancé un message à tous les Sierra-Léonais pour qu’ils renoncent à s’embarquer dans de tels voyages qui leur seront préjudiciables.

Le chef de la chancellerie, M. Saidu Timbo, leur avait auparavant demandé, avant leur départ pour l’aéroport, d’être résilients et très conscients dans l’utilisation des médias sociaux. 

L’ambassade de Sierra Léone à Dakar a collaboré avec l’OIM pour le rapatriement des 32 personnes en Sierra Leone.

Ishmael Bayoh*

*Attaché d’information – Ambassade de Sierra Leone à Dakar, Sénégal*

Laisser un commentaire