Ads 1

ENTRETIEN EXCLUSIF AVEC MOUSTAPHA FALL CHE COORDONNATEUR MACKY 2012: «ABDOULAYE WADE EST UN DESPERADO, UN HOMME QUI A PERDU TOUT ESPOIR»

0 102

MOUSTAPHA FALL THIELe patron de Macky 2012 et leader de APL a analysé les résultats du scrutin du 30 juillet dernier «entre le président Sall et son opposition il y’a pas photo le peuple a choisi. Wade est l’homme qui a perdu tout espoir. Je pense que cette 13éme législature va poser beaucoup d’actes».

Suivez l’entretien que le président du conseil d’administration des SN HLM a accordé à votre site d’informations générales en ligne, dakarmedias.com

 

Dakarmedias : Monsieur Moustapha Fall Che vous êtes le secrétaire général de l’action patriotique de libération Dog Bumu Gaccé, par ailleurs patron de Macky 2012.
Après la publication des résultats sortis du scrutin du 30 juillet dernier, quelle appréciation faites-vous ?

● Monsieur Moustapha Fall Che : Une appréciation positive. Benno Bokk Yakaar a gagné et bien gagné. Des 165 sièges que comptera la nouvelle Assemblée Nationale, elle a raflé les 125 soit 76%, obtenant ainsi une majorité qualifiée de plus des 2/3 des voix.
Ce score est le résultat d’un travail collégial très sérieux. Nous avons battu campagne surtout de proximité (porte à porte, forums bouche à oreille) avec une grande franchise et une grande objectivité. Le profil de la tête de liste, des candidats de Benno Bokk Yakaar et le bilan à mi-parcours globalement positif du Président Macky Sall nous ont donné cette belle et large victoire. Nous nous en réjouissons et manifesterons ce sentiment partout avec fierté et dignité.
En face on avait une opposition qui pour des raisons d’opportunisme et d’égocentrisme s’est émiettée en mille morceaux. Une opposition qui à défaut d’un programme, versait dans le mensonge, le bluff et le diabolisme. Et le retour de manivelle ravageur lui a attribué le résultat catastrophique qu’elle a eu.

Dakarmedias : La tête de liste de la coalition gagnante Manko Wattu Sénégal maître Abdoulaye Wade qualifie ses élections de mascarade, Qu’est ce qui justifie le contraire?

● Monsieur Moustapha Fall Che : La tête de liste de la coalition Manko Wattu Sénégal Abdoulaye Wade est un desperado, un homme qui a perdu tout espoir, qui n’a plus l’avenir politique devant lui. Un homme du 4ème âge très épuisé physiquement et mentalement qui travaille pour son fils, mais qui malheureusement est poursuivi par un signe indien qu’il n’arrive pas à vaincre. En cinq (5) ans Abdoulaye Wade et ses fanatiques ont été battus à plate couture à six (6) élections et consultation référendaire par Benno Bokk Yakaar, la coalition du Président Macky Sall. Les déclarations irresponsables, irréfléchies et enfantines d’Abdoulaye Wade n’ont aucune espèce d’importance. Nous ne leur accordons aucun crédit.

Dakarmedias : Nombreux sont des sénégalais qui avaient dénoncé le faible niveau de la 12ème législature. Qu’attendez-vous concrètement de cette nouvelle équipe?

Monsieur Moustapha Fall Che : Les Sénégalais sont des suivistes. Depuis que quelqu’un a dit sans réfléchir que la 12ème législature était la plus négative, certains sénégalais se sont mis bêtement à répéter cette erreur d’appréciation.
Personnellement je ne suis pas de cet avis. Je pense que la 12ème législature a posé beaucoup actes d’une grande importance.
Néanmoins je demande à la 13ème législature de faire mieux, de tirer les enseignements des erreurs commises par sa devancière sur tous les plans.

Dakarmedias : Des observateurs avertis ont élevés la voix pour dire que la coalition présidentielle est entrain de dégringolé de 65% à 48%. Peut-on le considérer comme un avertissement du peuple ?

Monsieur Moustapha Fall Che : Des observateurs qui disent de telles sottises ne sont pas avertis. Une élection présidentielle est différente d’une élection législative. Il faut comparer ce qui est comparable. Les élections de même que les consultations référendaires se suivent mais ne se ressemblent pas. Chaque élection, chaque consultation référendaire a ses propres réalités. Tout récemment en France le résultat de Macron à la présidentielle (66%.) est bien différent du résultat de son mouvement aux législatives (49,12 %.) qui ont suivi la présidentielle. Je pense qu’il faut faire preuve de beaucoup de sérieux de pertinence dans les analyses politiques, ne pas y aller avec légèreté. La politique est une science même si elle est une science inexacte, elle est tout de même une science

Dakarmedias : Quel est votre dernier mot ?

● Monsieur Moustapha Fall Che : Je lance un appel à la classe politique surtout à l’opposition regroupée autour d’Abdoulaye Wade de faire preuve de responsabilité, de patriotisme et d’amour pour le peuple sénégalais pour ne pas répondre aux appels à l’insurrection de ce dernier. Abdoulaye Wade n’a plus l’avenir politique devant lui, il n’a plus rien à perdre mais il peut vous faire perdre.

Laisser un commentaire