Ads 1

DIAGNE FADA/ PDS: C’EST LA CONFUSION TOTALE

0 71

Comme on pouvait s’y attendre, le long compagnonnage entre Modou Diagne Fada et le Parti démocratique sénégalais (Pds) vient de se terminer dans la plus grande confusion. Le Secrétariat national de la formation politique de l’ancien président de la république du Sénégal en a décidé ainsi.

En effet, pour avoir refusé de céder à Mme Aïda Mbodj la présidence du Groupe parlementaire des « Libéraux et Démocrates », le président du Conseil départemental de Kébémer a pris le risque politique de se mettre à dos une grande partie de ses camarades libéraux. Le Secrétariat national du PDS, réuni pour la circonstance ce vendredi a donc en toute logique pris la décision d’exclure l’enfant de Darou Mouhty de son parti. 

Joint par nos confrères de la TFM, Fada dit avoir appris son exclusion à travers la presse. Et l’ancien ministre de la Santé attend de recevoir la notification officielle de cette décision pour ensuite se prononcer. « C’est une information des journalistes. Pour le moment, je n’ai reçu aucune note du Pds me notifiant mon exclusion du parti. C’est seulement après cela que je vais rencontrer mes camarades réformateurs pour voir quelle suite donner à cette décision », dit-il. Et cette suite dont il question ici, on la connait déjà. Les frondeurs aussi ont décidé de porter l’affaire devant la justice.

En réunion ce samedi, même si l’enfant de Darou Mouhty et ses amis frondeurs disent attendre la notification de leur exclusion, ils n’entendent pas s’y plier, car se considérant détenir la ‘’majorité’’ dans le Parti. Ils en veulent pour preuve la convocation du Secrétariat national en lieu et place du Comité directeur. ‘’Ils (les responsables libéraux) savent que s’ils convoquaient le Comité directeur du Pds, l’autre jour, ils se seraient mis en minorité puisque la plupart des membres sont acquis à la cause de Modou Diagne Fada. Ce qui n’est pas le cas au niveau du Secrétariat national où nous ne sommes pas nombreux. C’est pourquoi, ils ont pris la décision de convoquer Modou Diagne Fada devant la Commission de discipline’’, explique un frondeur.

Comme on le voit donc, avec des menaces de plainte brandies par les uns et les autres, cette affaire est très loin de connaitre son épilogue. Il va donc falloir la suivre de très prés.

Irama SANE

 

Laisser un commentaire