Ads 1

DES MINISTRES CONSEILLERS QUI ERRENT EN JOURS OUVRABLES, LA FONCTION DE MINISTRE CONSEILLER A-T-ELLE UN SENS ?

0 63

La rupture tant chantée sous l’ère Macky Sall est loin d’être une réalité. Après avoir promis de restreindre l’équipe ministérielle à 25, voilà que Macky nous gratifie d’un nombre inconnu de ministre conseillers ou de conseillers du chef de l’Etat payés sans grand boulot pour ne pas dire payés à ne rien faire.

 

 

 

Aux jours ouvrables, il suffit juste de se présenter aux abords de la permanence de l’APR pour se rendre compte que ces autorités ne se soucient guère de leur statut et cela ne les gêne nullement que de trouver préoccupation à causer devant la porte du chef de parti.

Presque tous les jours, si ce n’est pas sur la VDN à la permanence de l’APR, c’est dans des cafés chics de la capitale qu’on les retrouve. Ces ministres conseillers qui, pour un oui ou un non, se ruent dans les médias, juste pour couvrir le Président ou sa famille qui viennent d’être cités dans une affaire. Ils sont grassement payés, disposant du coup d’un bureau bien équipé aux frais du contribuable, bien dotés en carburant et téléphone. Mais, voilà qu’ils sont sans tache administrative significative, sinon que de s’adonner au verbiage politique.

Mercredi dernier, devant vos fidéles serviteurs, ils étaient 3 à 4 ministres conseillers à s’asseoir avec les préposés à la sécurité de la permanence de l’APR, sans se soucier qu’on est dans un jour ouvrable et que leurs préoccupations devraient être dans la résolution des problèmes des sénégalais qui les ont élus. Mais, ils sont là, buvant leur thé matinal, certains enchainant les cigarettes, lorgnant de temps en temps les belles dames qui passent ou qui entrent dans le shop en face pour se refaire le corps, tout en attendant l’heure du déjeuner pour monter sur les grosses cylindrées en destination d’un restaurant cher.

Ainsi, on se demande si la fonction de ministre Conseiller a-t-elle encore une importance dans ce pays ou les jeunes font face à d’énormes difficultés pour trouver un semblant d’emploi. Même s’il faut saluer le travail remarquable de certains ministres conseillers qui entrent dans leur bureau tôt le matin pour n’en ressortir que le soir.

Source: sentv.info

                                                                                                                      

Laisser un commentaire