Ads 1

DÉCRYPTAGE : LE CONSEIL DES MINISTRES À L’HEURE DE TOUBA ! (PAR Dr OUSMANE BIRAM SANÉ, ÉCONOMISTE-FINANCIER)

0 54

DECRYPTAGE MACKY OBSLe Dr Ousmane Biram SANE, Economiste-Financier, tente avec l’œil du spécialiste, de contextualiser, d’expliquer et de commenter pour nous le communiqué du conseil des ministres «spécial» du lundi 30 octobre.

 

Au-delà du symbolisme 1-2-3, le Président Sall accorde une importance toute particulière à cette 123e édition du Magal de Touba qui aura lieu la semaine prochaine. Et ceci pour au moins trois raisons :
1 – C’est le premier événement annuel du Sénégal avec un nombre de pèlerins estimé entre 3 et 4 millions;
2 – Sa dimension économique avec ses effets d’entrainement énormes sur d’importants secteurs (élevage, commerce, transports, hydrocarbures, télécoms, …) ;
3 – Enfin sa place internationale, le Mouridisme étant incontestablement une vitrine du Sénégal à l’étranger.
Face à de tels enjeux, il est normal que le Président instruise son gouvernement pour créer les conditions d’une réussite sans failles et c’est ce qu’il a fait.

En dehors de cette parenthèse religieuse, Macky reste dans la constance : la protection des couches vulnérables, il prône la promotion des personnes âgées; l’emploi des jeunes par le levier du volontariat dont il fait le plaidoyer et enfin, et ça c’est sa dimension politique, la revalorisation des chefs de villages et délégués de quartiers, la mise à jour de leur base de données ainsi que le paiement des allocations de représentativité. Toutes choses qui lui vaudront des dividendes politiques.

Pour terminer, le Président soucieux de la rentabilité du nouveau bijou, l’Aéroport International Blaise Diagne, place la relance du tourisme au cœur de ses préoccupations. Non seulement, un tourisme redynamisé nous permet de relever le nombre de passagers afin de rentabiliser AIDB, mais est source de devises et d’emplois additionnels pour les jeunes qu’il faut fixer sur place. En somme, je ne le dirai jamais assez, pour 2018, Macky est bien ancré dans l’économie politique !

A la semaine prochaine pour un autre décryptage du communiqué du CDM.

Dr Ousmane Biram SANE

Laisser un commentaire