Ads 1

CONGRÈS D’INVESTITURE DE AÏSSATA TALL SALL : LA CANDIDATE DE ’’OSEZ L’AVENIR’’ DOUTE DE L‘ÉMERGENCE DE MACKY ET S’ENGAGE DANS LA COURSE POUR LE PALAIS

0 65

AISSATA TALL SALL CANDIDATE« On ne peut prétendre à une quelconque émergence si l’on ne se base que sur des prêts et des subventions des pays développés. On ne vivrait que d’illusions et de déceptions. Pour éviter au brave peuple, je me porte garante pour apporter des solutions aux nombreuses préoccupations des sénégalais et j’espère qu’ils vont porter leur choix sur la candidate de l’espoir au soir du 24 février prochain », tel est en substance le contenu de la déclaration faite par Aïssata Tall Sall, candidate de ‘’Osez l’avenir’’ lors de son investiture à Sorano ce week-end.

Après avoir annoncé le dépôt de sa caution à la caisse des dépôts et consignations, Aïssata Tall Sall donne rendez-vous la semaine prochaine au Conseil Constitutionnel pour le dépôt de sa candidature. Avant cela, ses militants et sympathisants, venus de tous les coins du Sénégal, ses responsables de partis et les membres de son mouvement ont officialisé sa candidature pour qu’elle brigue le suffrage des sénégalais l’an prochain. Ainsi, l’ancienne ministre de la Communication sous Abdou Diouf, franchit le pas : Mme le maire de la ville de Podor vient de prendre son courage à deux mains et va affronter des leaders de la trempe de Macky Sall, Malick Gakou, Abdou Mbaye etc.…. Aïssata vient d’être investie candidate à l’élection présidentielle du 24 février 2019, ce samedi après-midi par son mouvement ‘’OSER L’AVENIR’’ et des coalitions regroupées autour d’elle.

La lionne de Podor a présenté son programme devant ses partisans venus en masse pour la soutenir. Intitulé «société du progrès», ce programme s’articule sur plusieurs points comme l’agriculture, l’éducation et la santé. « Dans notre programme, l’agriculture occupe une place fondamentale. Pour ce qui est de l’éducation, nous proposons aux enseignants une fois au pouvoir, un nouveau pacte autour de l’école. Et pour la santé qui est malade, nous allons remplacer la couverture maladie universelle (Cmu) par la couverture sanitaire universelle », indique l’honorable député de Podor.

Très en verve ce samedi, comme à son habitude d’ailleurs, la présidente du mouvement ‘’OSER L’AVENIR’’ n’a pas manqué de critiquer la gestion du président Sall. Elle est aussi sidérée par la présence des chefs d’Etat, Alassane Ouattara, Georges Weah et Adama Barrow, à la cérémonie d’investiture du candidat de Benno Bokk Yakaar. « Cela est un acte éminemment juridique et politique. Si c’était dans le cadre d’une rencontre politique, on pouvait laisser passer, mais je crois qu’on n’avait pas à faire ce mélange de genre. On a fait comme si c’était une investiture d’un candidat qui a déjà gagné et ça c’est pour façonner psychologiquement les sénégalais et leur dire que la victoire a déjà été acquise. Le président Macky Sall n’a jamais été invité à une investiture de président Ouattara pour votre information », signale la dame de fer.

Pour Aïssata Tall Sall, en effet, « cela n’est pas loin d’une ingérence dans les affaires intérieures d’un Etat démocratique et indépendant. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un renfort sollicité par Macky Sall et qui cache mal son impopularité croissante dans son propre pays ».

 

Laisser un commentaire