Ads 1

COMBATTRE LES FORFAITURES D’ICI ET D’AILLEURS OU PÉRIR PITEUSEMENT (Par Serigne Amadou CISSÉ NDIEGUENE)

0 357

 

Effarant, ce qui se passe au pays des grands paradoxes, taxé avec raison, de pays aux reniements quotidiens abhorrés, quitte à fouler aux pieds lois et règlements !

Pays où la classe politique passe tout son temps à s’invectiver, dehors et qui, en catimini, s’entend  tranquillement sur les voies et moyens à empreunter pour abuser le peuple et s’enrichir honteusement sur son dos. 

La plaie est également béante même chez les religieux où règne souvent un air de concours d’écuries de stars.

N’est-il pas temps alors, de « renormer les normes », comme je me plais à le dire et redire, mais surtout redéfinir les rôles et responsabilités ?

Pays des alliances contre-nature contractées, par nécessité pour ne pas mourir, s’entend-on argumenter et pour acquérir des positions prestigieuses et des dividendes huileuses, selon les circonstances !

Tentatives d’explications ahurissantes d’où suintent à la fois, mauvaise foi, cécité politique, cynisme, empressement puant, naïveté et légèreté, incompétence prononcée, pour tout dire !  

Effarant, ce qui se passe avec ces deals mesquins, retournements de scènes spectaculaires, ces tollés suscités pour éteindre des feux collatéraux créés ailleurs, de toutes pièces !

Des mobilisations et émeutes craintes, réelles ou annoncées pour venger des faits récents sauvages, inacceptables ou anciens jamais résolus !

Des assassinats gratuits avec des hordes de révoltés justiciers qui font la loi à la place des forces légitimes absentes. 

Des frustrés qui, pour riposter face aux violences récurrentes, arrivent à lyncher les ignobles agresseurs et tueurs déchaînés ! 

Bien fait pour leurs gueules, semble soupirer une bonne majorité ! GRAVISSIME ! 

S’y ajoutent des négligences notoires d’agents de services publics, des incendies criminels ou accidentels qui ont entraîné des pertes de vies humaines de femmes en couches, de bébés et autres petits enfants.

L’Etat de Droit et de Justice campe dans le deux poids deux mesures, qui oublie de prendre en compte les intérêts basiques du peuple vulnérable, déjà dépité. Des lois transgressées par ceux qui, je-m’en-foutistes, sont pourtant chargés de sa surveillance et de son application dures mais correctes, dans la sérénité et la vérité !

Plus personne n’est dupe. Les véritables responsables sont tapis dans les lugubres lambris des officines. Tout le monde trahit tout le monde et cherche le profit à tout prix. Tout le monde est convaincu que de grandes terreurs nous guettent et nous tendent déjà les bras, nous, peuple immergé dans l’insouciance maladive, la facilité honteuse et l’infantilisme fataliste désespérant ! 

L’ON NE PROPOSE QUE DE FAUSSES SOLUTIONS AUX VRAIS PROBLÈMES !

Des compromissions sordides sont ourdies par ceux-là qui ont une peur bleue des sicaires européens qui continuent de pulluler chez nous pendant que d’autres responsables, toutes obédiences confondues, temporelles comme spirituelles, nagent ouvertement dans le clientélisme, le banditisme politico-administrato-maraboutique. Pire encore, dans le machévélisme et le blasphème déjà au rendez-vous !

Les prétendants aux trônes se gargarisent de gages patriotiques, discours va-t-en-guerre pour faire pression ou mielleux bientôt transformés en fiel et arrogance, dès l’accession au pouvoir ! 

Habitués aux critiques faciles et aux accusations gratuites, ils sont prompts à rejoindre les rangs des trompeurs d’hier ! 

Combien de manipulateurs, vendeurs de vents et menteurs invétérés n’a-t-on pas vu et entendu dans ce pays ? 

Le peuple qui a perdu tous ses espoirs, repères et illusions, ses dignité et honneur, se complaît dans la désespérance, la démission, l’expectation, l’attentisme, la grande gueule des débats de salons et grands- places avec verbiages de doctes, bravades et menaces de bluffeurs qui font sourire !

Les insulteurs publics et les abominables laudateurs et griots honteusement bruyants des médias s’en donnent à cœur joie, à longueur d’années, pour le plaisir de la masse friande de boniments et faits divers . Ils rivalisent de trivialité et de niaiseries abusives. 

Et ce sont ces moments de faiblesse gênante, sempiternelle que choisissent France et Europe malsaines, colonialistes xénophobes, tous ces Occidentaux cyniques criminels, toutes ces puissances naissantes, Dragons asiatiques, Anatoliens, Arabo-berbères racistes, esclavagistes et complexés, tous cherchent, pour des enjeux strategico-géopoliticiens, à se positionner confortablement dans nos riches espaces laissés en jachères par nos forces émigrantes. 

Tous concourent à détourner nos objectifs de développement, à piller nos ressources florissantes, se les approprier finalement, installer le chaos dans nos sociétés encore peu avisées et continuer à coloniser, à dominer et à briser davantage l’Afrique, la condamner éternellement à la misère et à la pauvreté crasseuse et humiliante !

Ces sinistres tarés, avec la complicité de leurs suppôts locaux, par des accords et pactes coloniaux scandaleux, ont le culot de décider tous de renvoyer les Africains chez eux, manu militari, par charters affrétés, sans penser, les ingrats, à leur donner en viatique tout le pactole et les ressources qu’ils ont volé à leurs peuples pendant des siècles et qui font encore le formidable essor de leurs pays et leur confort d’aujourd’hui ! 

Ils ont l’indécence et la mesquinerie, dans le cas d’un IDRISSA GANA GUEYE, de jeter en pâture aux chiens déviants et porcs racistes, le respect de principes personnels de foi, de liberté, de convictions profondes. Égalité et fraternité, n’en parlons pas, hypocrites, ils ne croient en rien !

Faut-il continuer d’accepter, stoïques, laxistes, sans broncher, ces scenarii scandaleux, inacceptables ? 

Faut-il vraiment avoir peur de dénoncer toutes ces naïvetés insufflées, ces crimes organisés, ces violences à contrer, ces méchancetés, hypocrisies et traîtrises qui gangrènent nos vies sous perfusion depuis mathusalem ? 

Très malheureusement, la honte, la trahison, la mesquinerie, la fatuité navrante et même les crimes délibérés ne surprennent plus dans nos pays où bien des responsabilités de valets locaux sont tristement engagées en toute impunité ! 

Cent fois pire, ici où l’on ose remettre à un chef religieux une copie du Saint Coran travestie dit-on par des groupes d’homosexuels dont l’un est massivement vomi et décrié dans notre pays comme ailleurs dans le monde pur .

Ailleurs où ceux qui nous gouvernent ou qui en ont la prétention, sombrent dans les deals et nous offrent les exemples les plus désopilants, les plus délirants des mascarades et mensonges qui ne sauraient résister à la première poussée archimèdo-populaire !

LA VÉRITÉ ET LA JUSTICE FINIRONT TRÈS BIENTÔT PAR PETARADER ET ÉCLATER AUX VISAGES DE CES ADMINISTRAILLONS PARTISANS DÉVALUÉS !

SAISISSONS-NOUS COURAGEUSEMENT ET OPPOSONS-LEUR FERMEMENT LES ARMES DE LA RÉPUBLIQUE AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD ! 

LES CONQUISTADORS ET LEURS SUPPÔTS DÉTERMINÉS À NOUS HUMILIER ET NOUS ANÉANTIR NE NOUS LÂCHERONT JAMAIS EN PAIX !

ILS CONTINUERONT TOUJOURS À NOUS POURRIR LA VIE SI NOUS DEMEURONS LAXISTES ET REFUSONS DE NOUS BATTRE DANS L’UNION ET LA DÉTERMINATION CONTRE LEURS FORFAITURES !

QUE LE TOUT PUISSANT PROTÉGE LE SÉNÉGAL, NOUS ÉCLAIRE ET GUIDE NOS PAS !

                      THIÈS, le 28 Mai 2022

    SERIGNE AMADOU CISSÉ NDIEGUENE

Laisser un commentaire