Ads 1

CHIRURGIE PÉDIATRIQUE: PLUSIEURS PATIENTS DE L’HÔPITAL POUR ENFANTS DE DIAMNIADIO SOULAGÉS PAR DIRECT AID

0 91

Les interventions de l’ONG Direct Aid Society, dans le cadre de son programme humanitaire, se poursuivent avec un camp de chirurgie pédiatrique. En effet, 12 enfants ont été pris en charge dont 5 cas en Orl et 7 en chirurgie pédiatrique ce jeudi.

Fadel Ndiaye, chef de service administratif financier de l’hôpital pour enfants de Diamniadio, qui a fait la genèse de la collaboration avec l’ONG, renseigne qu’il a été initié avec Direct Aid Society une serie de 6 camps de chirurgie programmée sur une durée de 6 mois avec la prise en charge d’une cinquantaine d’enfants avec en moyenne 300 enfants qui devaient subir une intervention chirurgicale et une prise en charge gratuite. « Là nous venons de boucler 4 programmes sur les 6 en 2 mois. Donc, on a plus ou moins respecté les délais d’exécution et il reste encore un dernier programme. Et aujourd’hui sur les 300 prévus, on est à 214 pour dire qu’on a pris de l’avance sur le programme et que les chirurgiens et leurs équipes ont fait le maximum pour respecter les délais qui étaient prévus dans le cadre de la convention avec l’ONG », rensigne M. Ndiaye.

À sa suite, Abdellatif Jabrallah, directeur du centre socio-éducatif de Diass de l’ONG Direct Aid, initiatrice de ces camps de chirurgie s’est réjoui du travail abattu avec le respect des délais d’exécution : « c’etait un défi parce que nous devions faire 6 camps successifs et alhamdoulillah par la grâce de Dieu nous en sommes à notre quatrième camp », a-t-il fait savoir. Ce dernier de rappeler que Direct Aid Society est prête à pérenniser la collaboration si les 6 camps sont bouclés avant les délais.
« Et je dis même tout de suite avec l’administration de l’hôpital et le chef de service du bloc opératoire Dr Khadim Rassoul Guèye que si on termine les 6 camps avant la fin de l’année, on peut augmenter encore », promet-t-il avant de rappeler les perspectives: « l’année prochaine inchaallah pour 2024, on fera 8 camps ou plus au lieu de 6 et on verra aussi avec l’hôpital de Mbour, s’il y a un bloc opératoire, la possibilité de faire une convention », a-t-il soutenu avant de remercier toute l’équipe de l’hôpital pour enfants de Diamniadio.

Pour sa part, le Dr Khadim Rassoul Guéye, chirurgien pédiatrique et coordonnateur du camp de chirurgie gratuite à l’hôpital pour enfants de Diamniadio, est revenu sur ce deuxième programme composé de 105 enfants et repartis dans 3 services.

« En chirurgie pédiatrique, 74 enfants ont été opérés soit 78% des réalisations, le service ORL a pu bénéficier de 18 enfants soit 18% des réalisations et en fin le service ophtalmologique a pu faire bénéficier à 8 enfants soit 8% des réalisations », explique-t-il.
Concernant la journée d’hier, il rappelle qu’ils ont pu opérer 12 enfants dont 5 cas en Orl et 7 en chirurgie pédiatrique.

« Pour le service ORL c’est essentiellement la pathologie des amygdalites qui ont été opérées et tout s’est bien passé. Et concernant la chirurgie pédiatrique, il y avait 1 cas de la pathologie traumatique (c’est un enfant qui avait un traumatisme crânien). On avait également 1 cas d’orthopédie c’est un enfant qui avait une infection au niveau de l’os et de la moelle osseuse sur qui une intervention était posée et le reste concerne la pathologie herniaire qui est fréquente dans notre pratique quotidienne et tout s’est bien passé. Sauf des enfants qui ont séjourné au niveau de l’hospitalisation, tout le reste va rentrer », détaille-t-il rappelant qu’à partir du mois prochain, ce programme sera bouclé avec 2 camps de chirurgie cumulés avec au moins 100 enfants opérés.

A. SALEH

Laisser un commentaire