Ads 1

CHERIF DIENG SARR, INGÉNIEUR SÉNÉGALAIS BASÉ AU QATAR: “LE METRO SERAIT UNE BONNE CHOSE POUR LE SÉNÉGAL”

0 151

Il s’appelle Cheikh El Makhfouss Aidara SARR, plus connu sous le nom de Cherif Dieng Sarr. Il est Ingénieur en Génie Civil, exerçant en tant que Senior Qualité Control Ingénieur dans l’entreprise Qatari Diar / Vinci Construction (QDVC) depuis Mars 2013.  Lors de la Coupe du monde au Qatar, le domicile de Cherif  Sarr, niché dans un quartier résidentiel à Doha (Capitale du Qatar), ne désemplissait pas . Il servait de “refuge” à plusieurs d’entre nous pour déguster du thiebou dieune, mafé, Yassa ou autres plats tant prisés par les sénégalais dans la pure téranga sénégalaise. Entretien

Bonjour M. SARR, pouvez-vous un peu vous présenter et nous parler de votre cursus ?

Je m’appelle Cheikh El Makhfouss Aidara SARR. J’ai fais mes études à l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) puis à l’Ecole Supérieure des Travaux Publics (SUP TP Dakar). Auparavant j’ai travaillé au Sénégal, en Guinée Bissau puis en Arabie Saoudite de 2005 à 2012 en tant que Conducteur des Travaux & Chef de projets sur les projets suivants:

Programme Fatick 2005 Sénégal

Central Electrique de Kahone 2 avec Eiffage comme entreprise principale

Princess Noura University PNU en Arabie Saoudite: Construction de l’université des filles à Riyad puis à Djeddah avec les travaux d’assainissement de la ville de Djeddah.

Depuis 2013, je suis au Qatar.

De 2013 à 2014, j’ai travaillé sur le projet du Tramway LRT Lusail Rail Transit de la ville de Lusail

De mars 2014 à Juin 2020, sur le projet de la Construction du Metro de Doha.

Voilà 9 ans que vous séjournez au Qatar. Quelles sont les circonstances qui ont favorisé votre installation dans ce pays du golf?

Merci pour cette  question. D’abord j’avais un projet en Arabie Saoudite, un autre pays du Golf.  A Riyad puis à Djeddah exactement. Après avoir terminé ce projet, une Entreprise Qatari/ Française m’a contacté pour un projet de Tramway & Metro à Doha au Qatar par le biais d’un collègue. Comme j’avais déjà l’expérience du Golf, je me suis dit que c’est un nouveau challenge et une nouvelle expérience. Etant un homme de challenge, j’ai accepté l’offre et j’ai rallié le Qatar en Mars 2013.

Est ce que les projets dans lesquels tu as travaillés en Arabie Saoudite sont similaires á ceux réalisés au Qatar? Et quels sont les avantages du Tramway et du Métro ?  Est ce que leurs investissements sont lourds?

En fait ce ne sont pas les mêmes types de Projets. En Arabie Saoudite, c’était plutôt des travaux de bâtiments, d’assainissement et de routes. Et parmi les avantages du tramway et du métro, on peut citer:

La réduction de l’émission du taux de carbone causée par le transport terrestre, la facilitation de déplacement à l’intérieur du pays, la réduction des embouteillages.

Le métro était composé de 03 lignes: Verte – Jaune – Rouge. Notre entreprise avait en charge la construction de la Ligne Rouge Sud et le coût de l’investissement s’élevait  7,5 billions de riyals.

La ligne Rouge Sud Est est distante de 32 km de tunnel souterrain avec une profondeur approximative de 25 mètres avec 06 Stations, 36 cross passages. Le budget du projet en entier s’élevait a 130 billions de riyals pour rappel.

Le métro a joué un rôle important au moment de la Coupe du monde. Il a facilité les déplacements des supporters vers les stades avec la connexion du Tram et des bus de liaisons.

 Le Sénégal dispose du Ter (Train Express Régional) et bientôt le BRT (Bus Transit Rapide). Pensez-vous que c’est nécessaire pour le Sénégal de se doter d’un métro ?

 Oui pourquoi pas.  Personnellement je pense que ce sera une bonne chose pour le Sénégal. Ça  peut aider à réduire les embouteillages, l’émission du taux de carbone, ce qui est avantageux sur le plan environnemental. Ce projet permet une meilleure liaison entre la ville et les banlieues etc..

Si vous aviez à conseiller les autorités sénégalaises par rapport au métro, que leur diriez vous surtout que le projet du TER a été décrié par certains hommes politiques de l’opposition ?

Personnellement, je pense que le Metro serait une bonne chose pour le Sénégal. Amélioration de la mobilité comme mentionné plus haut, la fluidité du transport urbain, la réduction de la pollution et les nuisances sur le plan environnemental et aussi, la réduction des accidents causés par le transport terrestre etc…

Mais Il faut au préalable faire une étude sérieuse et rigoureuse du projet avec des bureaux d’études qui ont de l’expérience sur la conception du Metro. Consulter des entreprises qui ont de l’expérience et qui ont déjà réalisé des travaux de métro similaire mais tout en impliquant/ associant les entreprises locales sous forme de (Groupement /Joint Venture), Ce qui va aider les entreprises à gagner de l’expérience  aussi.

Faire une bonne communication, transparente et de sensibilisation avant même le démarrage du projet en expliquant les avantages de ce projet à la population.

Il faut surtout éviter de faire une mauvaise étude et éviter d’octroyer le marché à des entreprises inexpérimentées.

Faire un estimatif basé sur l’étude faite au préalable, pas de surfacturation ni d’exagération’. etc..

Combien de temps pourrait prendre la construction d’un métro dans une région comme Dakar?

Je ne pourrais pas donner une réponse exacte à cette question car cela dépendra de plusieurs paramètres / facteurs qui vont être déterminés par l’étude du projet sur le plan technique surtout.

Votre vie au Qatar pouvez vous nous en parler? On dit que le Qatar est très cher. Est-ce que vous, vous vous en sortez?

Je vis ici depuis 2013 avec ma famille. C’est un petit pays, un beau pays où les gens se respectent. Les Qataris sont généreux et accueillants et la sécurité est garantie.

Oui effectivement Qatar est un pays trop cher, avec un coût de vie trop élevé. L’éducation, le loyer, les denrées etc.. sont excessivement chers. Il faut vraiment s’organiser pour arriver à faire des économies. “Rire” Allhamdoulilah je ne me plains pas.

Par la même occasion j’en profite pour remercier ma famille au Sénégal et ma famille qui est ici, ma femme qui ne cesse de me soutenir dans la vie quotidienne.

Comment tu as vécu la Coupe du Monde au Qatar avec la participation du Sénégal qui a été éliminé en huitième de finale ?

On a vécu des moments mémorables avec la participation du Sénégal à cette Coupe du Monde. Ça nous a permis de mieux nous connaitre, nous les Sénégalais résidant à Doha avec l’installation du bureau du Comité supporter de Doha qui regroupait les sénégalais et sénégambiens et qui avait pour objectif de guider, orienter les supporters Sénégalais qui venaient assister aux matchs mais aussi de pousser nos lions à la victoire.

Ça nous a permis, nous résidant de Doha, de découvrir les cultures des autres pays, il y’avait de l’ambiance dans la capitale qui est d’habitude calme. Avec la Coupe on a pu sortir de notre solitude habituel.

Avec le Hayya qui nous avait permis de pouvoir inviter nos familles et nos amis etc.. de passer de belles journées avec nos amis, nos frères.

Par rapport à l’élimination du Sénégal on n’était vraiment déçu car étant Champion d’Afrique on pensait au moins que l’équipe allait atteindre les demi finales. Mais c’est la loi du Sport. Il faut se ressaisir et préparer les échéances à venir.

A quand votre retour au Sénégal, votre pays natal ?

On y pense vraiment. On a beaucoup de projets en tête pour le Sénégal. Nous sommes entrain de les mûrir et attendons le moment idéal pour les exploiter. Bientôt In Sha Allah.

Entretien réalisé par Abdou Latif NDIAYE, depuis Doha au Qatar 

Laisser un commentaire