Ads 1

CFPH : UN UTIMATUM LANCÉ CONTRE LE DIRECTEUR

0 387

À compter de ce lundi 29 Avril,le personnel du centre de formation professionnelle et horticole (CFPH )de Cambarene vont en grève de 48h.
Ces 48 h de grève sont lancées en signe d’alerte aux autorités du ministère de l’agriculture que des mesures conservatoires soient prises a l’endroit du directeur, a confié le secrétaire général du SYNTTAS MOR DIOUF qui se désole de la violation flagrante des textes portant organisation et fonctionnement du CFPH érigée depuis quelques temps en mode de gouvernance par le Directeur.
Cette atmosphère d’une gestion « solitaire et nébuleuse » a failli plonger hier l’établissement dans une situation indescriptible : le directeur et les formateurs se sont donnés en spectacle devant les étudiants .
Il lui est reproché le recrutement de consultants sans l’approbation du comité ,une volonté exprimée de détournement des règles qui fondent la gestion de l’établissement et une gestion nébuleuse des ressources générées du centre .
Le Secrétaire Général Mor Diouf affirme qu’à la lumière de l’agenda de rupture sonnée par le régime Diomaye -SONKO sous les signes du « JUB Bubal Jubanti »,le syndicat restera déterminé et mobilisé contre toute forfaiture .
En aucun cas ,avertit-il , « il ne se pliera à une décision à l’encontre de cet idéal . « C’est pourquoi nous avons lancé un ultimatum contre le Directeur afin qu’il enterre ces pratiques et revienne à la règle.
Dans la même lancée,poursuit -il ,nous interpellons les nouvelles autorités à accorder une attention particulière à ce secteur vital de l’agriculture plus particulièrement à la formation des agents et techniciens s’ils tiennent à être au rendez-vous de leur mission d « Senegal prospère dans une Afrique en progrès.

Laisser un commentaire