Ads 1

BABACAR GAYE: « MACKY SALL N’EST PAS UN NATIONALISTE, IL SEMBLE ÊTRE AU SERVICE DES OCCIDENTAUX »

0 50

BABACAR GAYE PDSBeaucoup pensent que Macky Sall affiche un complexe vis-à-vis des étrangers plus précisément des Français. Raison pour laquelle il les privilégie dans les travaux ou marchés publics. Partagez-vous ce sentiment ?

Il faut juste savoir que le Président Macky Sall n’est pas le Président Kagamé. Le Président Macky Sall n’est pas le président Abdoulaye Wade. Il n’est pas forcément un nationaliste. Pas dans le sens de protéger systématiquement l’entreprise locale mais dans le sens de travailler avec la communauté internationale, avec les autres peuples dans une considération mutuelle et dans le respect des intérêts bien compris des peuples qui sont en coopération. Il y a lieu de le dire sans complexe : le Président Macky Sall semble être au service des Occidentaux, plus précisément des entreprises françaises qui reviennent en force au cœur de notre économie et qui contrôlent l’essentiel des secteurs qui participent à la formation de notre Pib. Je citerais Orange, Total, Eiffage, Alsthom, Airbus, Suez, etc. Qui sait demain avec quelle autre entreprise le président Sall va tenter de retourner à la France ce dessert qu’elle a servi à nos vaillants tirailleurs sénégalais ?

Les chefs d’Etat et de gouvernement des pays africains, à l’exception d’Adama Barrow, ont encore boycotté le Président Macky Sall et « son » Forum sur la paix et la sécurité, qui a été clôturé le mardi dernier. Ce boycott s’explique-t-il, selon vous, par une mauvaise politique diplomatique du Président Macky Sall ?

S’il faut appeler un chat par son nom, je dirais qu’effectivement, cela a été un échec personnel du Président Macky Sall parce que le Sénégal est connu comme un petit pays de grande diplomatie.

A vous entendre parler, c’est comme si vous vouliez dire que le président Macky Sall est un danger pour le pays ?

Mais, bien sûr que oui ! Comme c’est lui qui décide seul, forcément il va se tromper seul.

Sur les grandes questions nationales, le Président Macky Sall peine à rassembler les Sénégalais autour de sa personne. Donc, s’il y a aujourd’hui des soubresauts ou s’il y a des risques de déstabilisation, nous le devons évidemment à sa gouvernance qui me semble être belliciste en interne, une gouvernance de laquais pour les 0ccidentaux, une gouvernance qui ne laisse aucune place à une opposition démocratique.

A terme, il y a des risques que la résistance s’amplifie en interne. Et cela n’est pas dans l’intérêt de la sous-région. Il ne faut pas que l’avènement du Président Macky Sall en soit le fossoyeur.

Vox Populi

Laisser un commentaire