Ads 1

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE CONSTITUTIVE: L’ASFO APPELLE LES PARTENAIRES À SOUTENIR SON PROJET.

0 805

En marge de l’Assemblée Générale constitutive de l’amicale des anciens et anciennes basketteurs de
l’association sportive des fonctionnaires (ASFO) tenue le weekend dernier à Dakar dans l’enceinte de la piscine olympique sous la présence de plusieurs de ses membres et sympathisants, la présidente Fatou Kiné Ndiaye (internationale sénégalo-française) a profité de cette rencontre pour revenir sur les enjeux et objectifs de leur organisation, et également rebondir sur l’état du management autour du basket sénégalais.

« En effet, depuis 2019 date de création de l‘association nous avons toujours tenté de mettre nos efforts sur deux volets, la sensibilisation et l‘information auprès de nos membres, sympathisants et les autorités ;
En même temps, nous avons travaillé au renforcement des liens existants, et au développement de l‘esprit de solidarité et d’entraide entre les membres ;
A souligner que le COVID nous a beaucoup freiné et ralenti nos activités impactant sur nos programmations mais nous comptons dés à présent reprendre de plus belle afin d’épauler nos jeunes, afin de redynamiser autour de l‘équipe, les valeurs de la haute compétition et l’esprit de la gagne, car le passé de l’équipe est assez élogieux, éloquent en enseignements est riche en expériences, et nous nous retrouvions fréquemment sur le haut du podium et plusieurs trophées, en éditions nationales et
internationales furent remportés par l’ASFO devant de grandes équipes.
Et, c’est cet environnement que nous comptons faire revivre aux jeunes joueurs, cette fois avec l‘appui de tous les partenaires au sport et du basket en particulier. Or seules les cotisations et autres contributions ne sauraient suffir, devant les exigences financières et la prise en charge de l’équipe durant les phases de compétitions. C’est pourquoi l’ASFO appelle les différents partenaires, sponsors et mécènes à venir soutenir et appuyer le club dans son projet de développement sportif.
C’est aussi le lieu de faire un appel pressant à l‘état sénégalais et aux autorités pour que des innovations majeures et rapides puissent être opérées, afin d’inciter les sociétés et le monde de l’entreprise à d’avantage investir dans le basket par le biais de mesures d’encouragement, de défiscalisation et de dégrèvement d’impôts auquel ,seul l’état détient les prérogatives etc », a soutenu l’ancienne basketteuse internationale sénégalaise.
En fin, abordant toujours la question du management, elle soulignera, qu’une « bonne politique de détection à la basse et de formation est nécessaire pour une éclosions sérieuse des talents, également les clubs et les centres de formation doivent aider les jeunes à beaucoup jouer au ballon car c’est par cette voie que l’on se bonifie.

Seyni DIAW

Laisser un commentaire