Ads 1

ACCUSÉ PAR SONKO, LES LOUGATOIS DEMANDENT À MAMOUR DIALLO DE LAVER LEUR HONNEUR

0 97

sonko et mamour dialloPourquoi ce mutisme inquiétant de Mamadou Mamour Diallo, directeur national des Domaines et président du mouvement « Dolly Macky » face aux graves accusations médiatiques portées contre lui par son ancien collègue, le député Ousmane Sonko, président du parti Pastef ?

Telle est la question qui, depuis la fameuse sortie accusatrice de l’inspecteur des impôts et domaines radié de la fonction publique, alimente les conversations dans tous les milieux de la capitale du Ndiambour. Pour dire qu’à Louga, les populations, dans leur grande majorité, s’interrogent sur ce profond silence de M. Diallo. Un silence qui friserait même, selon certains, un aveu de culpabilité.

En effet, depuis cette gravissime accusation de détournement de la somme astronomique de 94 milliards de nos francs, l’accusé n’a pas daigné réagir pour ne serait-ce que pour démentir les allégations d’Ousmane Sonko. L’accusé n’ayant nulle part réagi ni par un démenti, ni par une plainte encore moins par une citation directe pour demander à son accusateur de confirmer ou d’infirmer ces accusations portées contre lui, certains « Ndiambour-Ndiambour » assimilent ce silence à une confirmation implicite puisque, comme le dit l’adage, « qui ne dit rien consent ».

C’est pourquoi, beaucoup de Lougatois, choqués par ces accusations, estiment qu’il faut absolument que Mamadou Mamour Diallo parle tant à l’opinion nationale qu’internationale pour se blanchir.

Pour cause, l’accusation est d’une gravité telle qu’elle a été relayée partout à travers le monde, en plus d’être portée à la connaissance de l’Union Européenne par Ousmane Sonko. Une réaction du directeur des Domaines permettrait aux Sénégalais de la diaspora comme à ceux de l’intérieur d’être édifiés quant aux tenants et aboutissants de cette affaire qui défraie la chronique.

Elle permettrait surtout de contribuer à la manifestation de la vérité étant donné qu’en tant qu’anciens collègues à la direction générale des impôts et domaines, Ousmane Sonko et Mamour Diallo doivent bien se connaître, chacun détenant sans doute des choses sur l’autre. Selon une bonne partie des Lougatois, donc, Mamour Diallo, qui est accusé publiquement à travers les médias par Ousmane Sonko qui n’est pas n’importe qui, doit édifier l’opinion nationale quant à la véracité des accusations portées contre lui.

Disons-le tout net : les « Ndiambour-Ndiambour » ne croient pas à ces accusations portées contre un digne fils de Louga mais estiment que tant que Mamour Diallo ne se prononcera pas personnellement et publiquement sur cette affaire, son image sera écornée. Pis, cela pourrait compromettre sa carrière politique portant bien partie au niveau du département de Louga.

En tout état de cause, le silence du directeur national des Domaines met mal à l’aise ses parents, amis, partisans, connaissances, sympathisants et membres de son mouvement « Dolly Macky ». Ce, encore une fois, bien qu’ils ne croient nullement à la véracité de ces accusations. Pendant ce temps, d’autres se demandent pourquoi Mamour Diallo n’a-t-il pas alors porté plainte si ces accusations sont erronées et dénuées de fondement.

En tout cas, face à ces accusations à propos de laquelle seuls lui et son accusateur détiennent les éléments d’appréciation, les Lougatois demandent avec insistance au rival du maire Moustapha Diop et du président du conseil départemental Mberry Sylla, de parler pour les rassurer de son innocence par rapport à ce cas de détournement de deniers publics dont il est accusé par le député Ousmane Sonko.

Quoi qu’il en soit, l’accusé Mamour Diallo doit laver l’affront pour son honorabilité, sa dignité, sa respectabilité et sa crédibilité. Ce même si ses partisans soutiennent « qu’il n’a pas réagi parce que ne se sentant certainement pas morveux pour se moucher ». Il aurait donc choisi de répondre par un silence méprisant à son accusateur.

L’absence de réaction de l’Etat face à cette gravissime accusation est aussi déplorée par beaucoup de nos interlocuteurs. Ils se demandent ce qu’il ferait au cas où l’accusé continuerait à s’emmurer dans le silence devant la charge à l’arme lourde du leader de Pastef/Les Patriotes.

En tout état de cause, il se dit à Louga « que Mamour Diallo aurait réuni discrètement à Dakar son pool d’avocats pour échanger avec lui sur la conduite à tenir. » Se prépare-t-il à réagir enfin par rapport à l’accusation gravissime d’Ousmane Sonko ? L’avenir nous édifiera.

Laisser un commentaire