Ads 1

ACCÈS À L’ÉLECTRICITÉ : UN VISA OU RIEN !

0 895


Le Comité Sénégalais pour la sécurité des usagers de l’électricité, (COSSUEL) sera désormais l’organisme chargé de délivrer les visas des attestations de conformité des installations électriques selon les normes en vigueur, particulièrement la norme SN01 001.

Désormais, même pour l’usage domestique, une mission du COSSUEL doit passer au domicile du demandeur, pour inspecter le matériel électrique. C’est la seule condition pour que SENELEC lui attribue un abonnement. L’Etat espère, par cette disposition, lutter contre les installations anarchiques, principales causes des incendies liés à un court-circuit. L’argument brandi, c’est la sécurisation des clients. « C’est un organisme qui vise à renforcer la protection des usagers contre les risques d’accident électrique. Pour renforcer le dispositif sécuritaire relatif à l’usage et à l’utilisation de l’électricité, l’Etat du Sénégal a agréé, par Arrêté Ministériel N°022609 du 22 Aout 2019, le Comité Sénégalais pour la Sécurité des Usagers de l’Electricité (COSSUEL) », lit-on dans un communiqué.

Cette disposition, régie par le décret N°1333 en date du 08 juin 2017, complété par l’arrêté d’application N°022609 du 22 Aout 2019, a été prise pour renforcer la protection des usagers contre les risques d’accident électrique et sauvegarder ainsi la sécurité des personnes et des biens.

Pour ce faire, le COSSUEL a déjà initié un vaste programme de formation dédié aux installateurs privés avant la délivrance de l’agrément. De même, une campagne nationale de communication, d’information et de sensibilisation envers tous les acteurs : les Institutionnels, les Entreprises, les Organisations patronales et sociales, les usagers domestiques et le grand public pour une large information des populations sera déroulée concomitamment.

Des tests prévus

Avant la généralisation du projet, il est prévu trois (3) phases tests : une phase préparatoire (du 03 mai au 09 juin), une phase pilote (du 09 juin au 09 juillet) et une phase d’évaluation (du 12 au 24 juillet).

Pour rappel, l’énergie électrique ne doit être fournie que dans des installations en conformité avec les règles et normes en vigueur. Un contrôle de conformité préalable devient dès lors nécessaire. Il permet de s’assurer de manière certaine que l’installation électrique à alimenter répond bien aux règles de sécurité.

Abdou Diouf Junior
Africapetromine.net

Laisser un commentaire