Ads 1

À L’OPPOSITION MERCANTILISTE ! (Par Mbaye GUÈYE, RV)

0 338

Les sénégalais viennent de découvrir ces jours-ci, hélas, jusqu’aujourdhui que ce qui anéantit, affaiblit et disperse la force, la synergie, l’union et le développement de l’Afrique en général et du Sénégal en particulier où présentement l’accent est mis sur les procédés d’union des partis de l’opposition afin de se coaliser pour former un bloc soudé, uni et dynamique dans le seul but de faire partir des maires corrompus et prévaricateurs, l’égo surdimensionné des uns, le narcissisme démentiel altéré des autres et surtout les ambitions personnelles égocentriques d’autres voulant coûte que coûte être devant, être premiers ou être l’alpha et l’oméga de toute coalition ou alliance politique finiront par plomber l’espoir du peuple abasourdi et abandonné et permettra au régime en place de continuer à perpétuer et perpétrer les scandales.

L’on se demanderait si l’ennemi de l’Afrique ne serait-il son fils, l’africain, ce personnage narcissique et boulimique du culte de sa propre personne: « moi, moi d’abord et moi seulement sinon personne d’autre ».

Hélas, des comportements qui relèvent de l’égocentrisme mal placé et du nihilisme très mal imbu.
Des leaders et présidents de parti si hautains et si orgueilleux pensent être les détenteurs de la marque déposée de toute pensée unique au moment où les sénégalais, fatigués, assoiffés, affamés, malades et inconsidérés, des populations en naufrage saisonnier, des quartiers entiers engloutis par les eaux pluviales, des jeunes se mourant au large de nos côtes pour aller en Europe, des politiques s’adonnent à leur pratique habituelle, la convocation d’un point ou d’une conférence de presse pour soi-disant déclarer une candidature impopulaire ou frisant la comédie, soit distiller leur courroux contre une coalition avec laquelle les négociations n’ont pas abouti, ou soit ternir l’image d’autres opposants avec lesquels le marchandage de conseillers s’est mal passé.
Des politiques, professionnels en le domaine, se dédisant toujours et ravalant sans dégoût leurs vomissures, s’alignent aujourd’hui avec la coalition » WARRAAX SÉNÉGAL » pour la quitter le lendemain et atterrir à la coalition « PATHIO REWMI ».

La vermine s’active !!!
Des partis, qui ne disposent d’aucune architecture ni d’aucune structure, se monnaient des émissions dont le leader, insipide et vil marchand d’illusions, n’est omnibulé que d’une seule chose, s’arrimer à une quelconque alliance d’intérêts momentanés: le partage des sièges de conseillers.

L’on nous dirait que certains pays occidentaux nous divisent pour nous exploiter davantage et piller nos ressources, à cela est-il de comprendre que l’égo surdimensionné et l’égocentrisme mal placé de certains politiques ont toujours facilité le néocolonialisme absorbant que nous vivons et dont les conséquences, hélas, continuons-nous de les subir à cause des ambitions partisanes crypto personnelles de soi-disant caudillos de partis.
De telles attitudes équivalent à retenir un seul et simple constat: que beaucoup de ceux qui écrivent, confectionnent et proposent des programmes politiques pour les sénégalais, vociférant, piaillant, miaulant et aboyant à tout vent, sont tout simplement et bonnement des politiques mercantilistes véreux car pour servir un pays, un département ou une commune, l’on ne saurait refuser ou tirer sur une coalition sérieuse, vertueuse et républicaine afin de s’unir et changer des équipes inefficaces et corrompues….

Mbaye GUÈYE, membre de la cellule des cadres de La République des Valeurs

Laisser un commentaire