Banniere logo
Cure et Tisanes

POUR TOUT SAVOIR SUR AKILEEAKILEE a été créée par Amadou LY, Victor NDIAYE et Samba Laobé NDIAYE qui accumulent à eux 70 ans d’expériences professionnelles cumulées. Ils sont diplômés des grandes écoles françaises Centrale Paris, Grenoble INP et HEC ; et ont travaillé dans les plus grandes entreprises au monde avant de réunir leurs compétences au service de leur continent car l’Afrique est bien la cible d’AKILEE.

Le contrat entre AKILEE et Senelec dont on parle, n’est pas le seul contrat entre les deux sociétés. Il y’en a eu plein d’autres pourquoi c’est celui là qui attire les regards. Ce n’est pas seulement à cause du montant, c’est aussi et surtout parce qu’il y avait tout un réseau de dealers/intermédiaires dont l’activité ne consistait en rien sinon se débrouiller pour accéder à des informations confidentielles sur les marchés à Senelec, en corrompant des agents impliqués dans les marchés, pour faire en sorte de faire gagner les entreprises qu’ils représentaient. Naturellement celles-ci les payer pour ces services. Il n’y aucun emploi créé, aucune connaissance transférée, aucune technologie maîtrisée et on renforce la dépendance de nos pays. Peut-on accepter cela ? La réponse est non.

Le contrat de 186 milliards dont il est question ambitionne de réduire les pertes de près de 325 milliards et de réduire les charges d’exploitation de près de 200 milliards sur 10 ans. Soit plus de 500 milliards de gains escomptés sur 10 ans. Ces impacts ne tiennent pas compte du fait que Senelec est actionnaire à 34% d’AKILEE et que donc toute la valeur créée par AKILEE dans les années à venir reviendra à Senelec à hauteur de cette participation. C’est une formidable source de diversification des revenus quant on connait le potentiel d’AKILEE.

On parle d’un contrat de 186 milliards en faisant exprès d’occulter quelques points fondamentaux :

D’abord le fait qu’il s’agit d’un contrat cadre sur 10 ans pour déployer, installer et exploiter un système de comptage intelligent qui sera constitué à terme, entre autres, de 2742600 compteurs et qui s’appuie sur des logiciels développés et appartenant à des Sénégalais (question de souveraineté et de sécurité nationales).

Ensuite que le projet est financé par AKILEE à hauteur de 85% et que Senelec bénéficie d’une facilité de remboursement du CAPEX sur 4 ans avec un an de différé, ce qui signifie que le contrat est payé en 14 ans.

Enfin que les compteurs en question ont été spécifiés pour une durée de vie garantie de 20 ans. Ce qui signifie que le coût de revient d’un compteur, tout équipé, sécurisé et exploité, est d’environ 283 FCFA/mois/compteur. Chaque sénégalais paye une redevance mensuelle de 429 FCFA déjà aujourd’hui pour justement permettre à Senelec de lui installer un compteur, d’exploiter ce compteur et de maintenir ce compteur. Cela signifie que le projet structurant qui a été lancé pour éviter au Sénégal de perdre 1273 milliards FCFA dans les 10 prochaines années, n’a aucun impact financier sur la facture. Au contraire, il va contribuer à baisser la facture en augmentant les revenus de Senelec.

AKILEE a créé à ce jour 87 emplois directs (dont 70% est constitué d’emplois hautement qualifiés Bac+5 et au-delà) et près d’une centaine d’emplois indirects (prestataires installateurs, gardiennage, restauration et divers autres services). L’ambition affichée rien qu’au Sénégal est de créer au moins 750 emplois directs et près de 2500 emplois indirects.

Qu’est-ce qu’AKILEE a apporté à Senelec ? De l’efficacité et des économies. AKILEE a permis de faire économiser à Senelec près de 3 milliards de FCFA depuis 2017. Ces économies pour les projets déjà démarrés sont estimées à près de 40 milliards dans les 10 prochaines. AKILEE a permis de réduire les délais d’approvisionnement des compteurs Woyofal actuels de plus de 75% en passant de 12 mois en moyenne lorsqu’on passe par les appels d’offres à 2,7 mois. AKILEE a permis de supprimer les frais financiers liés à ces transactions.

Qu’est-ce que les nouveaux compteurs vont apporter à la clientèle. Aujourd’hui près de 40% de la clientèle de Senelec est au prépaiement (Woyofal) ; mais nombre de ces clients se plaignent de ne pas pouvoir recharger leurs compteurs à distance et surtout d’avoir à taper un long code de 20 chiffres sur un clavier, de ne pas comprendre réellement l’autonomie dont ils disposent parce que tout le monde n’est pas familier avec le kWh (kilo Watt heure) utilisé pour compter l’énergie. Avec les nouveaux compteurs fournis par AKILEE, baptisés Woyofal+, les clients pourront : suivre leurs consommations depuis n’importe quel endroit au monde, acheter du crédit depuis n’importe où, transférer ce crédit automatiquement au compteur sans taper un seul chiffre, être alertés à distance, quand ils sont hors de chez eux, du crédit qui s’épuise (plus besoin d’être à côté du compteur ou du clavier Woyofal pour entre ou voir l’alarme), voir leur autonomie de consommation exprimé en jours ou en FCFA, ce que tout le monde comprend plus aisément... Définitivement Woyofal+ va transformer l’expérience du client Senelec, sans parler maintenant de la traçabilité qu’il y aura sur la qualité de l’énergie qui est fournie à chaque client (notamment la tension) pour faciliter l’arbitrage en cas de réclamation d’un client sur de potentiels dommages sur les équipements électriques.

Pourquoi il n’y a pas eu appel d’offres ? Parce qu’AKILEE comme toutes les filiales de Senelec (Excellec, Simelec, ERS…) peut signer avec Senelec des contrats dans le cadre de convention réglementés tel que permis par les actes uniformes de l’OHADA. Senelec est une société anonyme à laquelle s’applique ce droit communautaire. Mais le plus important est de se demander s’il y avait une concurrence. La réponse est oui, mais précisons tout de suite que touts les autres sociétés sont étrangères (y compris la Sonatel dont le nom a été évoqué par le journaliste, malgré le fait de ne pas avoir la compétence chez eux et de vouloir s’accaparer des cette opportunité stratégique pour le pays dans le secteur de l’énergie comme ils l’ont déjà fait dans les télécoms). On peut citer ENEL, HUAWEI, CLOU, SAGEMCOM, ENEDIS, ITRON, EL SEWEDY, CONLOG… Toutes ces sociétés ont en commun de n’avoir jamais voulu passer par un appel d’offres. Elles ont toutes proposé une solution de financement pour une signature en gré à gré alors même que Senelec n’a aucun lien avec eux ; contrairement à AKILEE où elle détient 34% des parts, sans parler encore du fait qu’il n’y aurait aucun transfert de compétences parce que toutes ces sociétés savent que le cœur de ce projet est dans les systèmes et auraient proposé que leurs systèmes soient juste utiliser par Senelec sans aucune propriété locale, encore moins la moindre capacité d’adaptation ou d’évolution locale. Cette dépendance représenterait un risque extrême pour le pays. D’ailleurs tous les pays qui ont déployés ces systèmes de comptage intelligents ont toujours gardé le contrôle du système.

Cure et Tisanes

DakarMedias WEB TV

VIDÉO – LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS : L'HOMME D'AFFAIRES TAHIROU SARR APPORTE SA CONTRIBUTION À LA MAIRIE DE YOFF

DakarMedias Web Tv 2020-03-26 17:47:12

VIDÉO – AFFRONTEMENTS ENTRE PARTISANS DU MAIRE CHEIKH GUÉYE ET CEUX DU DG DU PORT : LE PIRE ÉVITÉ DE JUSTESSE

DakarMedias Web Tv 2020-03-26 16:19:48

VIDÉO – PRÉVENTION CONTRE LE COVID19 : LES 23 QUARTIERS DE YOFF DOTÉS EN PRODUITS DÉSINFECTANTS D'UNE VALEUR DE 20 MILLIONS

DakarMedias Web Tv 2020-03-25 21:23:26

VIDÉO – LUTTE CONTRE COVID 19 : LES « BAJENU GOX » INVITÉES À S’IMPLIQUER MASSIVEMENT

DakarMedias Web Tv 2020-03-21 21:23:34

VIDÉO – CROISADE CONTRE LE COVID-19: « LES AMIS D’ENFANCE DE DIEUPPEUL » PORTENT LE COMBAT

DakarMedias Web Tv 2020-03-21 21:22:07

VIDÉO – LUTTE CONTRE LA PROPAGATION DU CORONAVIRUS : LES FEMMES VISIONNAIRES DE DIEUPPEUL-DERKLÉ REMETTENT UN IMPORTANT LOT DE PRODUITS DÉSINFECTANTS AU MAIRE CHEIKH GUÉYE

DakarMedias Web Tv 2020-03-20 17:42:45

VIDÉO – LUTTE CONTRE LA PROPAGATION DU COVID-19: LA MAIRIE DE YOFF DÉGAGE UN BUDGET DE 27 MILLIONS

DakarMedias Web Tv 2020-03-18 20:01:52

VIDÉO – LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS : PAPE MAHAWA DIOUF SE FÉLICITE DES "RÉACTIONS UNANIMEMENT POSITIVES DE LA CLASSE POLITIQUE SÉNÉGALAISE"

DakarMedias Web Tv 2020-03-17 21:01:17

VIDÉO – MOUSSA BALDÉ, MINISTRE DE L'AGRICULTURE, MÈNE LE COMBAT CONTRE LE CORONAVIRUS À KOLDA

DakarMedias Web Tv 2020-03-16 00:52:43

VIDÉO – INTELLIGENCE ARTIFICIELLE: DAKAR SCIENCE PO ANALYSE LES ENJEUX POUR L'AFRIQUE

DakarMedias Web Tv 2020-03-14 04:51:30

VIDÉO – AUTOUR D'UN PETIT DÉJEUNER DE PRESSE, LA MINISTRE DU COMMERCE ET DES PME RASSURE LES CONSOMMATEURS

DakarMedias Web Tv 2020-02-22 15:33:24

Template Settings
Select color sample for all parameters
Red Green Olive Sienna Teal Dark_blue
Background Color
Text Color
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family
Direction
Scroll to top
0
Partager