Banniere logo
Cure et Tisanes

le senegal vers des agropoles integrés et competitifsMoustapha Diop a présidé, ce lundi, la réunion du Comité de Pilotage du Programme de Partenariat Pays ( PCP ) Senegal- Onudi. Cela entre dans le cadre du pouvoir économique des femmes dans l'industrie verte au Senegal. Le Maire de Louga a renouvelé son engagement et a plaidé pour une bonne autonomisation industrielle des femmes.

Le ministre du Développement industriel et des Petites et Moyennes Industries, Monsieur Moustapha Diop a présidé hier la réunion du Comité de Pilotage du Programme de Partenariat Pays (PCP) Sénégal ONUDI. Une occasion pour le maire de Louga de renouveler son engagement pour une autonomisation industrielle des femmes.

« Nous avons fait le choix de coupler les deux Comités de Pilotage du fait simplement que le projet EEWIGI est une partie intégrante du PCP et pour nous c’est une occasion de montrer que l’ONUDI est résolument engagée dans la mise en œuvre de sa stratégie2020-2030 pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, en trouvant sur son chemin ONUFEMME dont je salue la présence parmi nous de la Coordonnatrice nationale du Programme au Sénégal. Je voudrais à ce titre me réjouir du choix du Sénégal pour être parmi les quatre pays pilotes de ce projet, aux côtés du Pérou, du Cambodge et de l’Afrique du Sud », a commencé le ministre avant d’ajouter: « Je voudrais surtout me féliciter de la pertinence et de l’originalité du projet EEWIGI qui a choisi comme porte d’entrée pour promouvoir l’autonomisation de la femme, le secteur de l’industrie, en général, et de l’industrie verte, en particulier. De mon passage au Fonds national de Promotion de l’Entreprenariat féminin puis comme Ministre de la Microfinance et de l’Economie solidaire et aujourd’hui en ma qualité de Ministre du Développement industriel et des Petites et Moyennes Industries, je puis vous assurer que l’industrie, l’industrie verte notamment, est la voie salutaire pour renforcer véritablement et de manière durable le pouvoir économique des femmes. J’ai la conviction forte que le Sénégal atteindra rapidement l’émergence, peut-être même avant 2035, quand nous compterons beaucoup plus de femmes capitaines d’industries vertes. Alors, je voudrais ici réaffirmer tout l’engagement de mon département à œuvrer pour la mise en œuvre correcte et l’atteinte des objectifs assignés au projet EEWIGI. »

« Dans son message de fin d’année 2019, le Président de la République Son Excellence Monsieur Macky Sall, évoquant le secteur de l’industrie, a fait le pari sur l’agropole Sud pour renforcer les performances enregistrées dans l’agriculture.
Je perçois cela comme une incitation, mieux même comme une instruction ferme à ne ménager aucun effort pour aller vers la mise en œuvre correcte, rapide et réussie de ce projet de soutien à la création de chaînes de valeur et de transformation des produits locaux, notamment, l’anacarde, la mangue et le maïs.
Vous conviendrez avec moi que le défi est énorme, mais je suis convaincu qu’avec l’engagement de tous les acteurs concernés, nous arriverons à créer au Sénégal la première agropole, digne de ce nom, à la grande satisfaction des populations laborieuses de Ziguinchor, Kolda et Sédhiou », a-t-il indiqué.
Le maire de Louga indique que 2020, est l’année que sera réalisée la deuxième phase de la Plateforme industrielle internationale de Diamniadio dont le financement sera assuré par la République Populaire de Chine, pour un montant de 60 milliards de francs CFA.

« Les accords de financement seront signés très bientôt et les travaux de construction démarreront certainement avant la fin du premier semestre 2020. Avec la deuxième phase de la Plateforme industrielle internationale de Diamniadio, qui est presque totalement remplie au regard du nombre important d’industries qui ont manifesté leur intérêt à s’y installer, nous sommes en train d’augmenter considérablement notre capacité d’accueil au niveau des sites industriels. En le disant, je pense également aux agropoles qui sont des sites industriels, mais aussi au Domaine industriel de Diamniadio dont le périmètre a été élargi de plus de 67 hectares et qui est en train de se remplir à un rythme exponentiel », dira-t-il.

Le 04 février prochain, le ministre va lancer officiellement le processus d’actualisation de la Politique industrielle nationale. Il s’agit là d’un moment fort intense de réflexion et de production d’idées au bout duquel notre pays se dotera d’un document consensuel et partagé qui définira de manière claire et détaillée les contours de sa stratégie de développement industriel.

« La phase de structuration du projet Hub minier régional a démarré avec le Bureau Opérationnel de Suivi du Plan Sénégal Emergent et suivront très prochainement celle des Agropoles Centre et Nord, du pari automobile, du projet à victoires rapides cuirs et peaux. Je voudrais me réjouir de l’entrée de nouveaux projets dans le portefeuille du PCP, à l’image du Projet de Renforcement du Pouvoir économique des Femmes dans l’Industrie verte (EEWIGI), du Projet d’Appui à la structuration des chaînes de valeur de l’agropole Sud inscrit dans le cadre du Programme IDEA (Innovation, Development and Entrepreneurship for All), financé par l’Allemagne, ou encore du nouveau programme du Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) de 34 millions d’euros financé par la Commission Européenne et qui va couvrir les 8 pays de la région ACP sélectionnés parmi les 79 pays membres. J’aurais pu vous faire la revue de tous les projets industriels portés par mon département et qui cette année connaîtront un début de mise en œuvre réelle, mais je me garderais de le faire, car nous aurons l’occasion de nous voir plus fréquemment cette année, dans le cadre notamment des différents comités de pilotage que j’ai mis en place, et surtout du Comité Consultatif sur le secteur de l’industrie qui sera redynamisé, par la tenue de réunions trimestrielles, grâce au financement de la BAD », a-t-il insisté.

Il a également l’engagement de notre pays sur la voie de l’industrialisation et l’élection récente du Sénégal comme membre du Conseil du Développement industriel de l’ONUDI ne fait que conforter la vision d’un ‘‘Sénégal industriel’’ si chère au Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL. « Je voudrais pour terminer renouveler mes sincères remerciements à l’ONUDI qui appuie beaucoup mon département dans la mobilisation des partenairesque je remercie également au passage, avec une mention spéciale à la BAD,ENABEL, la BID, le KFW, la JICA, la BEI, ONUFEMME, la Banque Mondiale, la Chine, l’Union Européenne, sans oublier bien entendu le secteur privé national avec lequel j’entends entretenir un dialogue constructif, gage d’un développement industriel, inclusif et durable », a-t-il conclu.

Monsieur Christophe Yvetet, représentant de l’ONUDI, s’est réjoui de l’importance de la réunion et a félicité Monsieur Moustapha Diop pour le travail remarquable qu’il est en train de faire à la tête de son ministère.

« C'est une possibilité pour le Sénégal d'avoir un positionnement international. Le pays a présenté le programme lors de la conférence internationale de l'ONUDI et cela a attiré beaucoup d’attentions. Nous avions la conférence générale de l'ONUDI avec les 170 Etats membres à Abou Dhabi le Sénégal a eu l'opportunité de présenter plusieurs façons modèles. La semaine d'après nous avions reçu une délégation de la Tanzanie. Il était retenu à l'unanimité lors de cette conférence générale que l'ONUDI va accompagner l'industrialisation des pays en voie de développement. Le modèle du Sénégal a été adopté comme un modèle de développement. Nous avons aussi lancé notre dernier rapport sur la digitalisation de l'industrie », a-t-il soutenu.

 

Cure et Tisanes

DakarMedias WEB TV

VIDÉO – "FORMATION, INSERTION DES JEUNES ET MÉTIERS D'AVENIR" : LE CESE ET NBL RELANCENT LE DÉBAT

DakarMedias Web Tv 2020-02-10 08:11:43

VIDÉO – ELECTIONS LOCALES 2021 À LOUGA : PLÉBISCITÉ PAR LES POPULATIONS, MOUSTAPHA DIOP DÉCLINE SES AMBITIONS ET LANCE DES PIQUES AUX MEMBRES DE AAR BOULEVARD ABDOU DIOUF

DakarMedias Web Tv 2020-02-02 03:52:38

VIDÉO – RASSEMBLEMENT DE "NIO LANK" DEVANT LE CAMPUS SOCIAL DE L'UCAD: LES ETUDIANTS INVITENT LES AUTORITÉS ET LES FORCES DE L'ORDRE A PRENDRE LEURS RESPONSABILITÉS

DakarMedias Web Tv 2020-01-30 23:54:48

VIDÉO – PROJET « SÉNÉGALDÉVBOSSEA » : LE COLLECTIF POUR LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU BOSSEA DÉNONCE UNE NÉBULEUSE ET EXIGE TOUTE LA LUMIÈRE SUR LES 700 MILLIARDS

DakarMedias Web Tv 2020-01-29 23:14:08

VIDÉO – DIEUPPEUL DERKLE : LE MAIRE CHEIKH GUEYE SOUTIENT ET ENCOURAGE LA PRATIQUE SPORTIVE EN RELATION AVEC LE CADRE DE VIE

DakarMedias Web Tv 2020-01-28 23:28:59

VIDÉO – PAVAGE DES RUES DANS LA COMMUNE DE YOFF: ABDOULAYE DIOUF SARR LANCE LA 2éme PHASE ET ANNONCE D'IMPORTANTS PROJETS

DakarMedias Web Tv 2020-01-28 23:23:43

VIDÉO – ÉMERGENCE INDUSTRIELLE: LE SÉNÉGAL VERS DES AGROPOLES INTÉGRÉS ET COMPÉTITIFS

DakarMedias Web Tv 2020-01-27 14:57:10

VIDÉO – MATAR BA : « LA FINALE DE LA COUPE DU MAIRE EST UNE OCCASION POUR LE CONSEIL MUNICIPAL D'HONORER TOUTE LA JEUNESSE DE FATICK »

DakarMedias Web Tv 2020-01-25 15:22:59

VIDÉO – SCANDALE D’ÉTAT À L'APIX : LES IMPACTÉS DU TER EXIGENT LA LUMIÉRE SUR LA SOMME DE 10 MILLIARDS DESTINÉS AUX FONDS SOCIAUX

DakarMedias Web Tv 2020-01-24 23:53:56

VIDÉO – DÉBAT SUR LA HAUSSE DU PRIX DE L'ELECTRICITÉ : LE BUREAU POLITIQUE DU PCS JENGU/TABAX EN PHASE AVEC ÑOO LÀNK

DakarMedias Web Tv 2020-01-18 16:15:14

VIDÉO – 3éme ANNIVERSAIRE DU MOUVEMENT « DEUG REK » : LES RESPONSABLES SALUENT L'ENGAGEMENT ET LE PATRIOTISME DE BOUBACAR CAMARA DU PCS JENGU/TABAX

DakarMedias Web Tv 2020-01-13 09:09:53

Template Settings
Select color sample for all parameters
Red Green Olive Sienna Teal Dark_blue
Background Color
Text Color
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family
Direction
Scroll to top
0
Partager