Le débat sur le retrait ou pas d’Aliou Sall de la tête de liste de Benno Bokk Yakaar fait rage dans le département de Guédiawaye. Et selon le président du Rasid, mouvement dans la coalition présidentielle et inconditionnel du maire de la Ville, « Aliou Sall reste incontournable à Guédiawaye».

« C’est lui seul qui peut faire triompher la liste de BBY au niveau du département. Sinon, la coalition risque de voler en éclats », a déclaré Ibnou Diop qui attirait ainsi l’attention du président de l’APR de prendre en compte la décision de la majorité conférée à Aliou Sall par les populations depuis 2014 et d’en tirer les conséquences qui consistent à revenir sur sa décision en maintenant Aliou Sall comme tête de liste de la coalition.
Toute décision du chef de l’Etat est à respecter sans murmures ni bronchements, mais à Guédiawaye, les conseillers ne veulent pas entendre parler du retrait du maire de la Ville de la tête de liste pour les prochaines investitures.

Pour Ibnou Diop, le leader du Rasid, « nous n’allons pas signer la mort de notre coalition, hormis le maire de Guédiawaye, personne d’autre ne peut incarner le vrai leadership comme le réussit Aliou Sall. Pis encore, la coalition partirait en lambeaux si une telle éventualité se présentait. C’est-à-dire, sans Aliou Sall, il y a de fortes chances que la majorité perde les élections au bénéfice de l’opposition », reconnaît le leader du mouvement des HLM Guédiawaye.

Selon lui, « il y a lieu simplement de le maintenir, sinon, je ne peux me ranger derrière quiconque à part lui. Nous n’allons pas accepter cette pièce de rechange. Qu’il pleuve ou qu’il neige, nous comptons aller avec lui comme tête de liste. A défaut de cela, le président Macky Sall et la coalition risquent de perdre le département de Guédiawaye, et je me verrais mal suivre quelqu’un d’autre à part Aliou Sall ».

« Je demanderais même de diriger la liste s’il se retire, sinon, je déposerai ma candidature sur une liste parallèle », signale Ibnou Diop. Qui conclut en soutenant que « ce sont les réalisations qui ont signé le bulletin de décès de l’opposition à Guédiawaye. Nous demandons donc qu’on nous laisse avec lui. Le bloc scientifique, la réhabilitation de la grande mosquée de Thierno Sileymani Baal, les routes les écoles et la dotation de matériels scolaires aux élèves, tout ça est signé Aliou Sall. Aujourd’hui, toute la ville de Guédiawaye réclame son maire. Car, avec lui, le département sera un pôle de développement économique résolument tourné vers le progrès. Le président ne devrait pas écouter ceux qui tirent sur son régime. Je crains enfin que Guédiawaye risque de tomber dans l’escarcelle de l’opposition si Aliou Sall n’est pas maintenu ».

Youssouf NDIONGUE

Ajouter un Commentaire

Chroniques

14.06.2017

LISEZ CETTE LETTRE PATHÉTIQUE D’UN

A Monsieur Khalifa Ababacar SALL Maire de la ville de Dakar Je

+ View

06.05.2017

AVEC EMMANUEL MACRON, UNE

Macron a certainement lu le poète de l’esprit nouveau

+ View

25.03.2017

MACKY, 5 ANS APRÈS: LE PARADOXE

Un des termes, en 2012, qui ont amené les

+ View

Thèses UCAD

Thèses 04.08.2015

THESE ACHRAF KAMAL 1ére PARTIE

Thème: Le bilan des activités anesthésiques du service de chirurgie maxillo-faciale du chnu Aristide le Dantec sur quatre ans de janvier 2010 à décembre 2013

+ View

Thèses 30.07.2015

THESE Docteur Ibrahima Louis Martin DIENG 1ére PARTIE

Thème : Indications et résultats des thyroïdectomies au centre hospitalier régional de Saint Louis ( Sénégal). A propos de 81 cas.

+ View

Thèses 29.07.2015

THESE Dr Ibrahima Louis Martin DIENG 2éme PARTIE

 Thème : Indications et résultats des thyroïdectomies au centre hospitalier régional de Saint Louis (Sénégal). A propos de 81 cas

+ View

Thèses 27.07.2015

THESE Mme BOYE Ndéye Waré NDOYE 2éme Partie

THESE Mme BOYE Ndéye Waré NDOYE 2éme Partie Thème : Dermatophyties diagnostiquées au laboratoire de parasitologie-mycologie de l'hôpital Aristide LE DANTEC

+ View
Scroll to top