Banniere logo
Cure et Tisanes

ousmane sonko lancement pastef dakarAprès son lancement, il y a de cela trois ans, le parti d’Ousmane Sonko a parachevé, ce dimanche 29 juillet, sa structuration avec le lancement de la Coordination de Dakar qui a déjà battu le rappel des troupes en perspective de 2019.

S’ il y a un leader politique sénégalais qui est convaincu de la débâcle du président de la République, Macky Sall, à la Présidentielle de 2019, c’est bien Ousmane Sonko. 



Le chef de file des Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef) se dit certain que si le scrutin présidentiel se passe normalement en 2019, le président sortant n’ira même pas au second tour, a fortiori rempiler à la tête du pays.

“Macky Sall ne peut pas aller au deuxième tour de la Présidentielle de 2019, si le scrutin se déroule dans la transparence et la clarté. Il sera battu à plate couture’’, a-t-il déclaré ce dimanche, au cours du lancement de Pastef Dakar. 

Seulement, s’est-il empressé d’ajouter : “S’il doit passer sur des cadavres pour rempiler, il n’hésitera pas à le faire.’’

C’est d’ailleurs pourquoi il a invité l’opposition à s’unir davantage et à resserrer ses rangs.

“Il nous faut impérativement avoir une unité d’action dans l’opposition, si nous voulons venir à bout de ce régime’’, estime l’ancien inspecteur des Impôts et des Domaines. Ce faisant, Ousmane Sonko a d’abord invité ses partisans à éviter toute attaque dirigée contre les autres partis de l’opposition. Car, souligne-t-il, “nous avons un seul adversaire qui est le Président Macky Sall’’.“Il nous faut impérativement avoir une unité d’action dans l’opposition, si nous voulons venir à bout de ce régime’’, estime l’ancien inspecteur des Impôts et des Domaines. Ce faisant, Ousmane Sonko a d’abord invité ses partisans à éviter toute attaque dirigée contre les autres partis de l’opposition. Car, souligne-t-il, “nous avons un seul adversaire qui est le Président Macky Sall’’.

“Qu’on ne soit jamais des facteurs de division de l’opposition ! Qu’on cesse les attaques contre celle-ci et qu’on concentre nos forces dans la bataille contre Macky Sall pour lui imposer un véritable rapport de forces’’, déclare-t-il. 
Pour Ousmane Sonko, le premier combat à mener contre le président sortant est la participation de tous les acteurs qui le souhaitent à la course à la Présidentielle. Selon lui, Macky Sall est un président inélégant qui cherche à écarter tous les candidats sérieux de la compétition électorale. “Macky Sall est un président inélégant et frileux. Au Mali voisin, même s’il y a beaucoup de suspicions sur le fichier électoral, Ibrahim Boubacar Keïta a, au moins, laissé ses challengers participer au scrutin. Lui (Macky Sall), il ne veut avoir aucun adversaire en face de lui, en 2019. Il manque de patriotisme’’, fulmine-t-il.

Avant de dénoncer un véritable recul démocratique et de justice dans le pays, avec l’incarcération du député-maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall. Bientôt un projet de société Lancé il y a trois ans, Pastef continue son déploiement dans les différentes localités du pays. Ainsi, après avoir maillé l’intérieur du pays, il a parachevé sa structuration avec l’installation de la coordination de Dakar. La prochaine étape, selon Ousmane Sonko, sera pour bientôt et sera l’occasion de dévoiler le projet de société qu’il propose aux Sénégalais afin de sortir le pays du gouffre profond dans lequel l’ont entraîné les régimes qui se sont succédé. “On va très bientôt présenter aux Sénégalais un programme inédit qui fera une radioscopie exhaustive de la situation du pays, des indépendances jusqu’à nos jours, et proposera des alternatives dans chaque domaine’’, promet-il. Mais en attendant, il estime que le Sénégal, vu ses potentialités, est facile à développer.

Nous vous invitons à découvrir sur la vidéo ci-dessous l'intégralité de sa déclaration.

 

Cure et Tisanes

DakarMedias WEB TV

REMISE DE FINANCEMENTS ET D'ATTESTATIONS DE FORMATION AUX FEMMES DE LA GSE DE DIEUPPEUL DERKLE

DakarMedias Web Tv 2018-10-14 21:19:33

APRÈS LES 46.000 PARRAINS, LE MINISTRE MOUSTAPHA DIOP MOBILISE 25.000 MILITANTS AU STADE ALASSANE DJIGO DE PIKINE POUR LE LANCEMENT DE LA CAM*

DakarMedias Web Tv 2018-10-14 21:19:08

PRÉSIDENTIELLE 2019 : LES JEUNES DE DIEUPPEUL-DERKLÉ SONNENT LA GRANDE MOBILISATION DERRIÈRE LE DG DU PORT ABABACAR SEDIKHE BÉYE

DakarMedias Web Tv 2018-10-09 21:35:32

PRÉSIDENTIELLE 2019 : LES JEUNES DE LA COJER INVITÉS À « ENVAHIR LES RÉSEAUX SOCIAUX POUR DÉFENDRE LE BILAN DE MACKY »

DakarMedias Web Tv 2018-10-07 03:34:32

PARRAINAGE À LOUGA: MOUSTAPHA DIOP REMET 45.678 SIGNATURES À MACKY ET ENVOIE UN SIGNAL FORT À SES ADVERSAIRES ( VIDÉO)

DakarMedias Web Tv 2018-10-07 03:33:14

SEYDOU GUÉYE TACLE SÉVÈREMENT BAMBA FALL : « DANS TOUTES LES COMMUNES, LES MUNICIPALITÉS DONNENT DES MOYENS AUX ÉLÈVES POUR LA RENTRÉE. MAIS JUSQU’À PRÉSENT, NOUS N’AVONS PAS VU CELA DANS NOTRE ...

DakarMedias Web Tv 2018-10-07 03:23:35

URGENT-ÉCOLE ALASSANE NDIAYE ALOU DE LA MÉDINA : ÉLÈVES ET ENSEIGNANTS EN DANGER. LE MAIRE BAMBA FALL INTERPELLÉ (VIDÉO)

DakarMedias Web Tv 2018-10-04 17:36:09

BARTHÉLÉMY DIAS : « CEUX QUI CHERCHENT À ME LIQUIDER N’ONT NI LES MOYENS, NI LE POUVOIR, ENCORE MOINS L’INTELLIGENCE DE ME LIQUIDER » (VIDÉO)

DakarMedias Web Tv 2018-10-02 20:35:29

L’ASPIT INITIE LES INVENTEURS, CRÉATEURS ET INSTITUTIONS DE RECHERCHE À UNE MEILLEURE UTILISATION DE L’INFORMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

DakarMedias Web Tv 2018-09-12 23:47:37

FINALE DE LA 2éme ÉDITION DU TOURNOI DE LA JEUNESSE ÉMERGENTE DE HANN BEL AIR

DakarMedias Web Tv 2018-09-10 21:43:27

PRESIDENTIELLE 2019 : MAMADOU DIOP DE “WACCOO AK ASKAN WI” PROMET DE S'ATTAQUER AUX PROBLÈMES DE LOGEMENT DES SÉNÉGALAIS

DakarMedias Web Tv 2018-09-07 23:58:09

Template Settings
Select color sample for all parameters
Red Green Olive Sienna Teal Dark_blue
Background Color
Text Color
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family
Direction
Scroll to top
0
Partager