Banniere logo
Cure et Tisanes

MACKY SALL 3éme MANDATIl est temps, me semble-t-il, de sonner l’alarme. L’actualité politique est marquée par deux faits terribles: le recours de Karim Wade rejeté par la Cour suprême et l’édile de Dakar révoqué de ses fonctions de maire par décret présidentiel (décret N° 2018-1701). Une pierre, deux coups ! 

La succession de ces faits offre un spectacle désolant de notre pays. Le Sénégal est en train d’écrire les pages les plus répugnantes de son histoire. La machination politico-judiciaire dont sont victimes Karim Wade et Khalifa Sall pose la question de l’indépendance de notre justice. La justice est le maillon faible de notre démocratie.

C’est Robert Badinter qui le dit « le juge constitutionnel doit exercer un devoir d’ingratitude en vers celui qui l’a nommé ». C’est-à-dire que lorsque la vérité est en jeu, lorsque l’avenir de la démocratie est en jeu, il doit se départir de ce qu’il doit à l’autorité publique pour dire le droit. 

L’obsession d’avoir un second mandat ne doit nullement justifier ses dérives. Macky en a fait trop. La révocation de Khalifa Sall laisse entrevoir un empressement qui justifie son souhait de le liquider totalement. Cette décision ne respecte point les droits du présumé. 

En effet, lors d’un entretien avec un ami magistrat, je lui ai posé cette question : « Khalifa n’a-t-il pas le droit à un pourvoi en cassation ? Si oui, pourquoi il a été révoqué d’autant plus que la procédure n’est pas encore épuisée ? ». Il m’a répondu en ces termes : « sur le plan strictement droit, Khalifa a toujours le droit de faire un pourvoi en cassation devant la Cour suprême. Ce recours est suspensif. C’est-à-dire que s’il use de cette voie de recours, la décision de la cour d’Appel sur la condamnation pénale sera suspendue jusqu’à l’intervention de celle de la Cour suprême. Et même s’il n’en fait pas usage, la décision de la Cour d’appel ne sera pas encore définitive et ce, jusqu’à l’expiration des délais du pourvoi ». Par conséquent, la révocation de Khalifa SALL n’est pas conforme à la loi. 

C’est limpide comme l’eau de roche. Tous les juristes qui se réfèrent au texte sont unanimes sur ce fait. « Dura lex, sed lex », notait la locution latine. Cet acte du président est une bourde ! Il révèle sans doute sa volonté de liquider ses adversaires potentiels. 

Macky doit se ressaisir et comprendre que ce pays n’est pas une jungle. Nous ne sommes pas dans un film d’action. Il doit arrêter de « violer la loi en conscience ». Tel dans un jeu de pistes complexes, Macky cherche à éliminer les adversaires potentiels. 

Les vrais pilleurs du pays sont dans le camp présidentiel. Je suis pour un Etat fort et sérieux. Mais, la loi doit être appliquée à tous et non aux opposants seulement. Appliquer la loi avec ceux qui dérangent et protéger ceux qui pillent le pays relève d’une malhonnêteté extrême. Comme le dit l’autre : « quand on incarne des valeurs la seule façon d’être crédible, c’est de les vivre ». Macky Sall est devenu un sérieux problème pour la classe politique sénégalaise. Véritablement, un Macky c’est trop. Mais même un demi-Macky, c’est encore trop ! 

El hadji Omar MASSALY
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

massaly

Cure et Tisanes

DakarMedias WEB TV

REMISE DE FINANCEMENTS ET D'ATTESTATIONS DE FORMATION AUX FEMMES DE LA GSE DE DIEUPPEUL DERKLE

DakarMedias Web Tv 2018-10-14 21:19:33

APRÈS LES 46.000 PARRAINS, LE MINISTRE MOUSTAPHA DIOP MOBILISE 25.000 MILITANTS AU STADE ALASSANE DJIGO DE PIKINE POUR LE LANCEMENT DE LA CAM*

DakarMedias Web Tv 2018-10-14 21:19:08

PRÉSIDENTIELLE 2019 : LES JEUNES DE DIEUPPEUL-DERKLÉ SONNENT LA GRANDE MOBILISATION DERRIÈRE LE DG DU PORT ABABACAR SEDIKHE BÉYE

DakarMedias Web Tv 2018-10-09 21:35:32

PRÉSIDENTIELLE 2019 : LES JEUNES DE LA COJER INVITÉS À « ENVAHIR LES RÉSEAUX SOCIAUX POUR DÉFENDRE LE BILAN DE MACKY »

DakarMedias Web Tv 2018-10-07 03:34:32

PARRAINAGE À LOUGA: MOUSTAPHA DIOP REMET 45.678 SIGNATURES À MACKY ET ENVOIE UN SIGNAL FORT À SES ADVERSAIRES ( VIDÉO)

DakarMedias Web Tv 2018-10-07 03:33:14

SEYDOU GUÉYE TACLE SÉVÈREMENT BAMBA FALL : « DANS TOUTES LES COMMUNES, LES MUNICIPALITÉS DONNENT DES MOYENS AUX ÉLÈVES POUR LA RENTRÉE. MAIS JUSQU’À PRÉSENT, NOUS N’AVONS PAS VU CELA DANS NOTRE ...

DakarMedias Web Tv 2018-10-07 03:23:35

URGENT-ÉCOLE ALASSANE NDIAYE ALOU DE LA MÉDINA : ÉLÈVES ET ENSEIGNANTS EN DANGER. LE MAIRE BAMBA FALL INTERPELLÉ (VIDÉO)

DakarMedias Web Tv 2018-10-04 17:36:09

BARTHÉLÉMY DIAS : « CEUX QUI CHERCHENT À ME LIQUIDER N’ONT NI LES MOYENS, NI LE POUVOIR, ENCORE MOINS L’INTELLIGENCE DE ME LIQUIDER » (VIDÉO)

DakarMedias Web Tv 2018-10-02 20:35:29

L’ASPIT INITIE LES INVENTEURS, CRÉATEURS ET INSTITUTIONS DE RECHERCHE À UNE MEILLEURE UTILISATION DE L’INFORMATION SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

DakarMedias Web Tv 2018-09-12 23:47:37

FINALE DE LA 2éme ÉDITION DU TOURNOI DE LA JEUNESSE ÉMERGENTE DE HANN BEL AIR

DakarMedias Web Tv 2018-09-10 21:43:27

PRESIDENTIELLE 2019 : MAMADOU DIOP DE “WACCOO AK ASKAN WI” PROMET DE S'ATTAQUER AUX PROBLÈMES DE LOGEMENT DES SÉNÉGALAIS

DakarMedias Web Tv 2018-09-07 23:58:09

Template Settings
Select color sample for all parameters
Red Green Olive Sienna Teal Dark_blue
Background Color
Text Color
Select menu
Google Font
Body Font-size
Body Font-family
Direction
Scroll to top
0
Partager